Parlez-vous trop à votre chien ?

Beaucoup d’humains aiment bavarder, parfois ils le font même avec leur chien, qui lui, n’y comprend rien. Parler est un besoin social de notre espèce, qui a pour but de permettre d’approfondir les liens, mais est-ce le cas avec nos chiens ?

Trop parler à son chien

@miss j

Quelles peuvent être les conséquences de trop parler à son chien ?

Bizarrement, en parlant beaucoup à son chien, on perd son attention, cela s’explique par le fait que pour lui, vous parlez une langue étrangère.

Je vous mets au défi d’imaginer quelques secondes ce que ça pourrait donner, si vous vous étiez à sa place…

Je vous le donne en mille, vous décrocheriez de la conversation très rapidement, et vous finiriez par n’entendre qu’un bruit de fond. C’est surement l’arrêt du débit de paroles de votre interlocuteur, qui vous obligerait à vous retourner vers lui, pour savoir ce qu’il en est ! Pour le chien, c’est la même chose.

chien soulé

@Barna Tanko

A quel moment dois-je lui parler ?

On va interagir avec son chien, essentiellement lorsque nous lui demandons un ordre, en essayant de rester le plus bref possible.

Par exemple :

Si d’habitude vous lui dites : Tu viens, s’il te plait t’asseoir vers moi !

Maintenant dites-lui : Allé viens, assis !

Le fait, de demander un ordre court à votre chien, lui permettra de mieux vous comprendre.

Le chien saisit surtout l’intonation de votre voix, le son de l’ordre émis, et l’intention que vous y mettez. De ce fait, mieux vaut éviter les mots avec la même consonance, comme viens ici et assis, car le chien pourrait facilement les confondre.

Il faut également, Penser à toujours utiliser les mêmes ordres, évitez de lui dire un jour « pas bougé » et le lendemain « reste ».

A savoir, un chien est capable de retenir entre 50 et 100 mots.

Chien intello

@olegdudko

Comment obtenir son attention sans lui parler ?

Le moment où vous avez le plus besoin de l’attention de votre chien, c’est lors des promenades. Aujourd’hui, nous appelons ce principe : les balades silencieuses.

Il est important de savoir, que lors de vos sorties, votre chien doit également s’inquiéter pour vous. Ne l’appelez pas systématiquement lorsque vous vous retournez, ou que vous changez de direction, et si vous souhaitez encore plus accentuer ses égards envers vous, vous pouvez jouer à cache-cache. Cette façon de procéder augmentera davantage l’attention du chien, car il sera obligé de sans cesse vérifier où vous êtes.

Au départ, pensez à féliciter chaque retour du chien vers vous, en utilisez une friandise.

s'occuper de son chien

@halfpoint

Mot de la fin :

Le chien n’a pas la même communication que nous. Regardez un groupe de chien qui vit ensemble, vous découvrirez qu’il y a peu de vocalise entre eux, seulement lors des parties de jeux et pour signaler leur mécontentement.

Restez vigilant à leur égard, mais n’oubliez pas de les responsabiliser pour qu’ils restent également soucieux de vous !

Ecrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin –

 

Lien utile : 

Socialiser son chien, pourquoi c’est important ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Parlez-vous trop à votre chien ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *