Wouf Wouf Application

Les répercussions du confinement sur nos chiens

La période sensible de socialisation du chiot est une étape importante de son développement, c’est la période durant laquelle il faut lui faire vivre le plus d’expériences possibles. En ce moment, le confinement nous oblige à rester au maximum à la maison et à se promener autour de notre lieu d’habitation. De ce fait, notre environnement proche peut ne pas être suffisamment animé pour bien socialiser notre chiot. Il peut alors en découler des retards dans ses apprentissages.

confinement avec son chien

Les répercussions négatives du confinement sur le chien :

Ce manque de socialisation peut amener le chien à être moins à l’aise face à des situations nouvelles, des personnes étrangères ou des chiens inconnus. Il peut alors en découler des comportements de peur et d’insécurité. Ce manque de socialisation chez certains chiens peut les amener à exprimer de la réactivité ou de l’agressivité face à ce qu’ils ne connaissent pas. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour retravailler la socialisation, cependant, il faudra sans doute plus de temps pour que ces chiens acceptent de nouvelles situations.

Épanouissement du chien

Quelles solutions peut-on mettre en place pour pallier à ce manque de socialisation ?

Il faudra profiter du déconfinement pour sortir le chien ou le chiot le plus fréquemment possible dans des lieux nouveaux. Des balades canines collectives pourront également être prévues. Si vos amis ou votre famille ne possèdent pas de chiens, il existe des groupes qui organisent des rencontres canines, notamment sur Facebook ou sur des applications spécialisées pour les promenades collectives de chiens.

Chien confiné à la maison

Toutefois, au nom de la socialisation, il ne s’agit pas de faire une immersion abusive avec son chien. C’est-à-dire qu’il ne faut pas l’amener de façon trop rapprochée de ce qu’il lui fait peur. Bien socialiser son animal consiste à s’adapter à son état émotionnel. Les situations qui lui seront alors présentées devront être vécues le plus positivement possible. Dans le cas où le chien vit mal une situation, il convient de s’en éloigner pour le ramener dans sa zone de confort. Une fois rassuré, on peut à nouveau se rapprocher en le détournant de ce qui déclenche sa peur. On peut utiliser son jouet ou des friandises pour le distraire. De cette manière, vous positiverez la situation.

friandise pour chien wouf wouf

©lightfieldstudios

Les répercussions positives du confinement sur le chien :

Le confinement n’a pas que des points négatifs pour le chien. Par exemple, un chien qui est en cours de rééducation pour de la réactivité ou de l’agressivité, peut vivre cette période de calme avec plus de sérénité. Ces temps plus sereins lui permettent de ne plus se confronter à ses peurs, ce qui peut s’avérer bénéfique dans sa rééducation. Pour avoir la capacité d’apprendre, le cerveau a besoin de calme et de zenitude, et il faut parfois un certain temps pour y parvenir.

chien balance

soloway

Autre point positif de ce confinement ; le temps supplémentaire que les maîtres auront sans doute à consacrer à leur chien. Ils pourront alors l’utiliser pour apprendre de nouveaux tours à leur chien, pour perfectionner son obéissance ou pour découvrir de nouveaux jeux à faire ensemble.

 

Mot de la fin :

Chiens comme humains, nous subissons un manque de rencontre sociale. Il faut donc prendre notre mal en patience et profiter de ce temps qui nous est offert et l’utiliser à bon escient. Par exemple, il est possible de faire découvrir à son chien des nouvelles activités ludiques : cacher sa nourriture et lui apprendre à la chercher, lui confectionner un tapis de fouille (ou snuffle mat), ou encore faire de l’obéjump en se servant des accessoires de la maison.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *