Laïka de Yakoutie

Laïka de Yakoutie : Caractéristiques du chien

Informations sur la race

  • Autres noms : Yakutskaya laïka, Laïka de Iakoutie, Yakutian Laïka
  • Origine : Russie
  • Groupe : Chiens de type Spitz et de type primitif
  • Type de poil : Long- Mi long
  • Durée de vie moyenne : 11 ans
Laïka de Yakoutie

Vous trouverez ci-dessous toutes les caractéristiques liées au Laïka de Yakoutie : taille, caractère, histoire, poids, entretien, maladie, etc…

Laika de Yakoutie dehors

Finoshkin

Laïka de Yakoutie : Les spécificités morphologiques

Autres Noms :

Yakutskaya laïka, Laïka de Iakoutie, Yakutian Laïka.

Groupe n° 5 :

Chien de type Spitz et de type primitif.
Section 1 : Chiens nordiques de traîneau.

Morphologie du Laïka de Yakoutie :

Le Laïka de Yakoutie est de taille moyenne avec une fourrure abondante. Le corps est compact et robuste, mais aussi musclé. Les pattes sont relativement courtes ce qui lui donne un air trapu. Les allures sont vives et rapides. La tête est triangulaire et proportionnelle au corps. Les yeux sont en amande, ils peuvent être de couleur marron, bleu ou vairon. Les oreilles sont également en forme de triangle, et sont portées droites ou semi-dressées. La queue est bien fournie en poil, attachée haute, elle forme un demi-cercle retombant sur le dos. Le poil est de longueur moyenne et épais. Le sous-poil lui apporte une excellente protection contre les intempéries.

Poids et taille :

Mâle : De 55 à 59 cm au garrot pour 20 à 25 kg.
Femelle : De 53 à 57 cm au garrot pour 18 à 23 kg.

Couleur du Laïka de Yakoutie :

 Beaucoup de couleurs admises. Le noir et blanc est sans doute le Laïka de Yakoutie le plus commune pour le Laika de Yakoutie. Toutefois, il existe également le blanc, le noir, le gris, le blanc-gris, le noir et blanc avec des taches rouges, le noir avec des taches rouges, le rouge blanc, et le blanc et rouge. La seule couleur unie acceptée est le blanc.

Durée de vie :

11 ans.

 

Laïka de Yakoutie : Origine, caractère, éducation et santé

 

La Russie est le pays d’origine du Laïka de Yakoutie. D’ailleurs, il existe une région qui porte le nom de Yakouts.  Des archéologues ont découvert qu’il y a 8000 ans avant notre ère, les habitants du Nord/Est de la Russie utilisaient déjà des chiens pour tirer les traineaux, chasser, pour leur viande et se servir de leur peau pour la fabrication de vêtements. Plusieurs ouvrages littéraires font référence au Laïka de Yakoutie. Le premier fut publié en 1633, puis s’ensuivit d’autres aux files des années. Ce sont surtout des explorateurs et cartographes qui commencèrent à faire connaitre la race et à en parler.

A la fin du 19ème siècle, le ministère des affaires intérieures russe recense plus de 15000 Laïka de Yakoutie. Aujourd’hui, il n’en reste plus que 3000 à 4000 individus. Un travail de sélection a été fait jusqu’en 2004. Il permit la réalisation du standard qui est utilisée actuellement. C’est en 2019 que la FCI (fédération cynologique internationale) reconnut la race provisoirement.

Utilité :

Ce chien est aujourd’hui toujours utilisé pour l’attelage de traineaux, et pour la chasse. Mais il trouve également sa place comme chien de compagnie.

Caractère du Laïka de Yakoutie :

Le Laïka de Yakoutie est sociable et avenant, même vis-à-vis des étrangers. Il est également sociable avec ses congénères. Sa résistance lui permet donc de supporter les froids les plus extrêmes. A l’inverse, les températures chaudes lui seront difficiles à tolérer. Il se montre très câlin et attaché à son foyer. C’est un vrai sportif qui a une bonne résistance physique. Il est d’ailleurs capable de parcourir de nombreux kilomètres. Son passé de chasseur entraine un fort instinct de prédation. Et enfin, il est intelligent et a donc des facilités d’apprentissage.

Chien de Lakoutie Wouf Wouf

Éducation du Laïka de Lakoutie

Sa nature sociable a néanmoins besoin d’être travaillée dès son enfance, que ce soit avec ses congénères ou avec l’environnement. Pour atténuer son tempérament de chasseur, il est important de lui faire côtoyer d’autres animaux (poule, chat, petit chien, cheval, etc) dès son plus jeune âge. Une éducation facilitée par son intelligence, mais il sera essentiel de s’adapter à sa sensibilité et d’utiliser des méthodes basées sur le respect. Son énergie est grande, il a donc besoin d’avoir une activité physique régulière.

Entente avec les enfants :

Étant très proche de sa famille, son entente avec les enfants de la maison sera agréable.

Chien tenu en laisse dans la rue

Toilettage ou entretien :

En fonction de l’endroit où vit le Laïka de Yakoutie, son toilettage pourra être différent. S’il vit à l’intérieur de la maison, son entretien sera plus rigoureux afin de palier un maximum à sa forte perte de poil. Par conséquent les périodes de mues apporteront encore plus de travail d’entretien de la maison. Le brossage doit être régulier afin de permettre la diminution de l’apparition de nœuds.

chiot Laika de Yakoutie

Finoshkin

Problèmes de santé du Laïka de Yakoutie :

C’est un chien robuste qui lui vaut une santé de fer. Cependant, comme toutes les grandes races de chiens, le Laïka de Yakoutie ne fait pas exception à quelques soucis de santé, notamment :

  • La dysplasie de la hanche et du coude.
  • Problèmes oculaires.
  • Surdité chez les sujets blancs.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notation du Laïka de Yakoutie