Comment choisir un bon élevage de chiens ?

Vous vous sentez prêt à adopter un chien et vous avez déjà trouvé la race qui vous convient. Il ne vous reste plus qu’à chercher un éleveur, et cet article vous y aidera. Il vous permettra de connaître les trucs et astuces pour reconnaitre un bon élevage de chiens.

Trouver un bon éleveur de chiens

Olga Gorovenko

Élevage familial ou professionnel ?

Aujourd’hui, toute personne vendant un chiot dont la mère lui appartient est considéré comme éleveur. On distingue deux types d’élevage en fonction du nombre de portée produite par an. Les « éleveurs familiaux » ne doivent pas faire naître plus d’une portée par an. Les chiots vivent alors principalement à l’intérieur de la maison. Au-delà d’une portée par an, on parle d’éleveurs professionnels. En général, leurs chiens vivent en box.

Dans l’un ou l’autre des deux cas présentés, vous pouvez tomber sur des gens consciencieux ou non. Le type d’élevage, familial ou professionnel, n’est donc pas un critère fiable pour être sûr d’avoir à faire à un bon élevage de chiens. Toutefois, Il y a d’autres points à considérer pour mettre toutes les chances de votre côté, voici lesquels :

Bébé Husky chez un éleveur

Ponapatimet

– Reconnaitre un bon élevage de chiens en visitant l’élevage.

Vous devez pouvoir visiter l’élevage sans que cela ne pose problème. Vous pourrez ainsi vérifier que les chiots et les chiens vivent dans de bonnes conditions. L’endroit doit être propre et entretenu. Les chiens ne doivent pas manquer de socialisation et donc ne pas être trop apeurés, ou trop agressifs en vous voyant.

– Connaitre la loi.

L’éleveur a certaines obligations envers vous, l’acheteur. Le chiot ne doit pas être vendu avant ses 8 semaines, et il doit être identifié. Vous devez signer un acte de vente, et l’éleveur doit vous remettre un certificat vétérinaire et un certificat de naissance si le chien est LOF (livre des origines Français). Il existe également des vices rédhibitoires qui vous donne droit à réparation si le chiot en est atteint. Il s’agit de la dysplasie, de la parvovirose, ou encore de l’ectopie testiculaire.

chien LOF

– Rencontrer les parents du chiot.

Lors de l’adoption d’un chiot, il est important de pouvoir rencontrer ses parents. Dans bon nombre de cas, le mâle n’appartient pas à l’élevage, il n’est donc pas visible. En ce concerne la mère du chiot, l’éleveur doit vous proposer de la voir. Etant donné que les comportements des chiens sont issus à 60% de leur génétique, la mère doit avoir un caractère aimable et sain. Une mère trop peureuse ou trop agressive pourrait transmettre ce comportement à ses chiots.

Petits tracas chien

– Les chiens doivent être testés.

Un bon élevage de chiens implique un éleveur consciencieux qui doit impérativement faire tester les parents des chiots sur les maladies génétiques. Afin de déterminer s’ils peuvent transmettre génétiquement certaines maladies à leur descendance. Bien entendu, toutes les maladies ne peuvent pas être testées de cette manière. Je vous suggère de vous renseigner en amont sur les problèmes de santé liés à la race que vous avez choisie. Contactez le club de race pour trouver ces renseignements.

Voici quelques exemples de maladies pouvant être testés génétiquement : la dysplasie, l’atrophie de la rétine, la MDR1, etc.

– Suivre les réseaux sociaux.

Pour trouver un bon élevage de chiens ou avant de le choisir, il peut s’avérer utile de suivre leur page sur Facebook ou Instagram par exemple. Ainsi, vous pourrez observer les actualités et l’évolution de l’élevage. Vous aurez également la possibilité de demander l’opinion des gens sur cet élevage, en vous abonnant aux pages dédiées à la race que vous avez choisie.

Chiots sur le canapé

– Vérifier la santé du chiot.

Lors d’une pré visite ou lorsque vous irez chercher le chiot, celui-ci ne devra pas présenter de signe d’une mauvaise santé. C’est-à-dire, qu’il ne doit pas éternuer, être apathique, avoir de diarrhée, et encore moins être couvert de puces. Il doit plutôt être joyeux et expressif, être déparasité et vermifugé. Enfin, il doit bien évidemment être identifié avec une puce électronique, et à jour de ses vaccinations.

Soins du chien : Les oreilles

©John McAllister

Mot de la fin :

Pour trouver le bon élevage de chiens, l’idéal est de ne pas se précipiter mais plutôt de prendre son temps. De cette façon, on peut éviter de tomber sur un marchand de chiens peu scrupuleux de la santé des chiots vendus.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *