Wouf Wouf Application

Mon chien court après le gibier, que faire ?

Votre chien court après le gibier ? Le chien est un canidé, c’est donc un prédateur, au même titre que les félins ou les ursidés. Tous ces carnivores ont des instincts naturels à pourchasser des proies. Beaucoup d’espèces animales sont considérées comme des proies par le chien : les lapins, les chevreuils, les oiseaux, les sangliers et même des animaux domestiques tels que les moutons, les chats, les chèvres ou encore les chevaux.

chien court après le gibier

Lors des balades, un chien qui a des instincts de prédation développés peut chercher continuellement les odeurs de gibier afin de débusquer et chasser une proie potentielle. A ce moment-là, le chien est focalisé sur son objectif et il n’entend plus les appels de son maître. Chaque fois qu’il réussit à poursuivre du gibier, le chien se renforce dans son comportement de prédation. Certaines races ont des instincts de prédation plus développés que d’autres. Il s’agit entre autres des chiens de chasse, des chiens primitifs ou encore des chiens de berger. Une fois que le chien a pris l’habitude de chasser, ce comportement peut amener le maître à avoir des difficultés à maîtriser son rappel. Le maître peut alors se sentir démuni face aux instincts primaires de son chien.

chien avec gibier

Comment faire pour que son chien ne court plus après le gibier ?

La socialisation que l’on offre au départ de la vie du chiot aura un impact très important pour sa vie future. Si l’on souhaite avoir un chien le plus sociable possible, il convient de mettre un point d’honneur quant à sa socialisation avec les autres espèces (chats, poules, chevaux, vaches, etc).

socialiser son chien

Cependant, chez certains sujets, malgré une socialisation avancée avec d’autres espèces, il se peut qu’à l’âge adulte, le chien ait des difficultés à accepter les autres animaux. Le comportement de prédation est un patron moteur ou une succession de plusieurs patrons moteurs. Ces patrons moteurs sont des instincts innés du chien, autrement dit, ils sont fortement génétiquement déterminés. Ce qui explique pourquoi la race joue un rôle crucial dans la présence et l’intensité de ces comportements. Si notre souhait est d’avoir un chien sociable avec tout le monde, il est donc primordial de choisir une race qui correspond à nos attentes. Bien que pratiquement aucune race ne soit dépourvue d’instincts de prédation, certaines d’entre elles sont moins chasseuse que d’autres. Avant de choisir une race, il est donc judicieux de se renseigner auprès des éleveurs pour connaître le caractère des chiens qu’ils produisent.

chien assis

Socialiser son chien le plutôt possible 

Dans un premier temps et afin de se donner toutes les chances pour qu’un chiot soit sociable, il faut lui faire rencontrer au cours de son évolution des espèces différentes, comme des chats, des poules, des chevaux ou tout autre animal qu’il est possible de lui faire connaître. Dans un second temps, il est conseillé de lui apprendre à ne pas se focaliser sur ces animaux et à s’en détourner. On peut utiliser une friandise ou un jouet par exemple. Il faut arriver à devenir plus intéressant que ces animaux.

 

chien en promenade

Comment corriger ou atténuer ce comportement ?

C’est souvent à l’adolescence que le chien court après le gibier. Ces comportements de prédation font leur apparition si la socialisation aux autres animaux n’a pas suffi pour dissuader le chien de courir après le gibier. Il existe plusieurs solutions possibles :

– Le promener en longe
de cette manière, il ne pourra pas se renforcer à poursuivre le gibier. Le rappel pourra également être renforcé.

– Choisir les lieux de promenade
lorsqu’on a un chien aux instincts de chasse bien présents, il est judicieux de favoriser les promenades en plaine, où l’on peut voir au loin la présence du gibier plutôt que la forêt.

– Le collier GPS
désormais, il existe des colliers GPS pour chiens. Ils sont connectés à notre téléphone et vous renseignera sur la position de votre compagnon à tout moment. Perdre son chien n’est donc plus possible puisqu’on peut facilement le localiser.

– Renforcer le rappel
Le rappel pourrait être renforcée en utilisant une récompense très importante pour votre chien, tel qu’une friandise très appétantes (knacki, dés de fromage, etc) ou son jouet favori. Tous les rappels sans exception devront être récompensés ainsi que tous les retours naturels.

–  Le  suivi naturel
Le suivi naturel devra également être travaillé. Vous devrez changer de direction sans prévenir votre chien. Vous pouvez aussi vous cacher afin de lui apprendre naturellement être plus attentif à vous.

chien en longe

Dernier conseil 

Si votre chien court après le gibier, il ne faut pas tarder à réagir. Il faut mettre en place les conseils donnés ci-dessus. Pour un chien qui poursuit le gibier depuis plusieurs années, peut être difficile voire impossible d’arriver à changer son comportement. Ce travail peut également demander de nombreux mois avant de voir une quelconque évolution. Pour vous accompagner, vous pouvez vous faire accompagner par un éducateur canin comportementaliste.  Celui-ci saura vous montrer les bonnes méthodes de travail.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Une réponse à “Mon chien court après le gibier, que faire ?”

  1. Jackie Tassy dit :

    Top, un peu d’entrainement et ça marche. Le plus difficile, c’est quand ça va vite, ququ’un qui passe en courant par ex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *