Les 7 choses à apprendre en priorité à son chiot

1 – Le lien

À l’arrivée du chiot, la priorité sera de créer un lien avec lui. Il doit avoir une totale confiance en son maitre. Il devra également se sentir choyé et protégé en toute circonstance. Pour se faire, il convient d’éviter toutes réprimandes ou punitions. On ne peut jamais être sûr qu’un chiot comprend nos réprimandes, car même s’il fait une tête de martyr c’est bien souvent parce qu’il sent que nous sommes agacés. Lorsque le chiot fait une bêtise, il existe plusieurs solutions pour lui faire comprendre que nous ne sommes pas d’accord avec le comportement qu’il propose :

  • L’ignorance: Un comportement peut être produit dans le but d’avoir l’attention de son maitre, l’ignorance de celui-ci peut donc amener le chiot à éteindre ce mauvais comportement car il n’obtient pas, ou plus, l’attention recherchée.
  • Le détournement: Dans bien des situations, détourner l’attention du chiot peut permettre d’interrompre un comportement gênant.
  • L’ordre de remplacement: Apprendre un ordre pour remplacer un comportement qui ne nous plait pas peut montrer au chiot qu’il est plus payant d’écouter son maitre que de faire sa bêtise.

2 – Le Rappel

L’ordre qu’il faut apprendre en premier à un chiot, c’est le rappel. Un chien qui n’a pas un bon rappel pourrait facilement se mettre en danger, en fuguant par exemple. Il faut savoir qu’il est très facile d’apprendre à un chiot à revenir au rappel, car il ne s’éloignera jamais de sa famille. Il sait instinctivement que s’il est loin de son maitre, il est potentiellement en danger car il ne pourra pas se défendre seul. Plus le chiot prend de l’âge et plus son assurance lui donnera envie d’explorer son environnement. Il faut donc, dès l’acquisition du chiot, travailler le rappel. Pour se faire, il convient d’aller dans un endroit avec peu de stimulations et où on peut voir suffisamment loin pour s’assurer qu’il n’y a pas de danger. Le chiot peut alors être détaché et il faut féliciter tous les retours naturels du chiot. S’il ne revient pas, on peut partir à son opposé, ce qui l’incitera à courir vers ses maitres. Si le chiot hésite à revenir, il faut se baisser pour être moins impressionnant. L’utilisation des friandises ou d’un jouet peuvent également aider à l’apprentissage du rappel.

3 – Lâcher ou donner

Apprendre au chiot à lâcher ou donner ce qu’il a dans la gueule peut être utile dans de nombreuses situations. Par exemple, lorsqu’il vole les chaussons ou tout autre objet nous appartenant. Si le chiot n’apprend pas cette indication en amont, il sera difficile d’arriver à ce qu’il donne ce qu’il a dans sa gueule. L’apprentissage du « lâche » ou « donne » doit se faire au départ avec son jouet par exemple. Il faudra troquer son jouet avec une friandise ou un autre jouet pour qu’il apprenne à donner facilement.

4 – Ne pas sauter

La plupart des chiots sautent sur leurs propriétaires pour obtenir leur attention. Il ne faut en aucun cas valider ce comportement en le félicitant ou en le caressant. Si le chiot saute, on peut détourner son attention, l’ignorer ou lui apprendre à « descendre ». Ce mauvais comportement ne doit jamais s’installer car un chiot de 2 mois qui saute ne présente aucun danger, mais lorsque le chien est adulte, sa taille et son poids pourraient rapidement devenir incontrôlable.

chien qui saute

©Christian Mueller

5 – Le mordillement

Un chiot adopté avant ses 3 mois aura tendance à beaucoup mordiller. C’est sa mère et ses frères et sœurs qui sont censées lui apprendre la morsure inhibée, c’est-à-dire de gérer la puissance de sa mâchoire. Dans l’idéal le chiot doit côtoyer beaucoup chiens équilibrés, ils lui apprendront à gérer ses mordillements. Quant à ses maitres, ils devront lui permettre de mastiquer des jouets ou de la nourriture (os, sabots, etc). Lorsque le chiot mordille leurs mains, il convient de détourner son attention en lui offrant un jouet ou une friandise à mastiquer.  Il faut souvent quelques semaines de patience pour que ce comportement diminue.

Le mordillement

6 – La propreté

Un jeune chiot n’est pas en capacité physique de se retenir très longtemps, il pourra y parvenir en prenant de l’âge. Il faut donc le sortir très régulièrement (environ toutes les deux heures), pour lui permettre de faire ses besoins dehors. Les chiots ont également besoin d’être sortis après chaque réveil, chaque fin de repas, chaque fin de séance de jeu, etc. S’il fait ses besoins dehors, la félicitation est de rigueur. Au contraire, s’il est surpris en train de faire ses besoins à l’intérieur, il suffit de l’ignorer, et d’anticiper un peu plus la prochaine fois en le sortant plus tôt. Pour plus détail, nous vous invitons à consultez notre article :  « Propreté comment lui apprendre »

7 – La marche en laisse

Avant d’apprendre au chiot à bien marcher en laisse, il faut commencer par le familiariser avec son collier. Il peut lui être mis que quelques instants au début, puis quelques heures par la suite. Dès que le chiot tolère son collier, l’acceptation de la laisse peut être envisagée. Il faut aller dans un endroit calme et peu stimulant. Au début, il convient de suivre le chiot où il veut aller, et d’éviter toute contrainte ou toute tension de la laisse. S’il ne veut pas avancer, on peut l’appeler, se baisser et le féliciter pour qu’il nous rejoigne. Lorsque cette étape est bien acquise et que le chiot accepte bien la laisse, on peut alors lui apprendre à nous suivre.

chiot wouf wouf

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

Une réponse à “Les 7 choses à apprendre en priorité à son chiot”

  1. Mathias Favre dit :

    Pour mon chien, le plus dur est de ne pas sauter sur tout ceux qu’il croise. Il adore beaucoup trop les gens ! Le problème, c’est qu’il a bien compris qu’il ne devait pas nous sauter dessus, mais les autres gens ont le réflexe de le caresser et de nous dire « Ne vous inquiétez pas, ça ne me dérange pas. ». Il ne comprenne pas qu’il doit de toute manière apprendre à ne pas le faire.
    Merci pour cet article plein de bon sens 🙂 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *