Wouf Wouf Application

Chien et bébé : Pour une bonne cohabitation

Un bébé qui arrive dans une famille peut-être un grand bouleversement pour tous. Les habitudes et le quotidien vont énormément changer. Le chien de la maison peut alors se sentir exclu et ne pas comprendre la situation. Ses comportements peuvent donc changer et il peut devenir de plus en plus irascible et grognon. Quelques notions sont à connaître pour que le bébé soit accepté plus aisément par son chien.

bébé et chien

©whitestorm

Il ne faut pas délaisser son chien 

Lorsque l’enfant arrive à la maison, il faut réussir à partager son temps afin que personne ne se retrouve délaissé. Les balades du chien seront sans doute moins fréquentes, des solutions doivent être trouvées afin que le chien soit suffisamment occupé et qu’il ne trouve pas trop le temps long. Par exemple, la mastication devra être journalière, les jeux de recherche devront également être plus fréquents. S’il le faut, demandez à vos amis, à votre famille ou à un dog-sitter de promener votre chien plusieurs fois par semaine.

En plus de continuer à occuper le chien, il convient également d’éviter de le frustrer vis-à-vis de l’enfant. Il convient donc de ne pas le disputer ou le repousser lorsqu’il s’approche du bébé. Dans cette situation, il est préférable de détourner l’attention du chien en lui demandant d’aller chercher son jouet par exemple.

besoin de mastication du chien

©lightfieldstudios

Chien/bébé : une vigilance de chaque instant

C’est lorsque le bébé apprend à marcher qu’il faut être le plus vigilant, c’est-à-dire entre les 8 mois et 24 mois d’âge de l’enfant. En effet, le petit va alors tituber, tomber, ramper, se relever, etc. Toutes ces expériences qu’il fait peuvent paraître étranges pour le chien. Si le chien n’a pas été habitué, dès son plus jeune âge, à côtoyer de très jeunes enfants, cet apprentissage de la marche peut l’inquiéter ou lui faire peur. Vous devrez donc être attentif à l’état émotionnel de votre chien. Un chien qui a un corps tendu ou qui est en hypervigilance vis-à-vis de l’enfant montre qu’il n’est pas l’aise. Dans ce cas, il peut être astucieux d’utiliser une barrière pour bébé afin de délimiter des zones pour chacun. Le chien pourra alors observer le bébé et s’habituer à ce nouveau petit être qui fait désormais partie de son quotidien. Une fois que vous le sentirez plus serein en présence de l’enfant et avec votre surveillance, vous pourrez retirer les barrières.

cohabitation chien et bébé

©evdoha

Faites participer l’enfant dans l’entretien du chien 

À partir de 2 ans, un enfant est capable, avec l’aide de son parent, de s’occuper d’un chien. Par exemple, vous pouvez ensemble servir le repas du chien. Vous pouvez aussi demander à l’enfant de cacher le jouet du chien avant de dire au chien d’aller le chercher. Cette participation de l’enfant dans la vie du chien, leur permettra de créer des liens plus facilement. Ils pourront alors devenir les meilleurs amis. Toutefois, un enfant de moins de 7 ans ne peut en aucun cas s’occuper du chien sans la surveillance d’un adulte.

chien et enfant

©taden

Mot de la fin 

On déplore de nombreuses morsures de chien vis-à-vis des enfants. Cela s’explique parce que les enfants sont amenés à faire des gestes brusques, à crier ou encore à courir à toute allure. Un chien qui n’a jamais côtoyé d’enfants peut ne pas comprendre ces agissements. La crainte engendrée peut l’amener à vouloir se défendre. Il est également nécessaire d’être attentif à ce que les enfants ne tyrannisent pas le chien. En effet, le chien peut se montrer patient pendant plusieurs années puis un jour en avoir assez et se rebeller. Un chien ne mord jamais sans raison. C’est pourquoi il faut nous montrer prévenant à chaque instant pour que tout le monde vive en harmonie et se respecte.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Chien et bébé : comment bien préparer la rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *