Wouf Wouf Application

Chien et enfant : Pour une bonne cohabitation

On pense souvent que le chien et l’enfant sont systématiquement très complices, qu’ils partagent forcément des moments de jeux et de câlins ensemble. Dans notre esprit, ils sont les meilleurs amis du monde, alors que dans la réalité, ce n’est pas toujours le cas. Parfois c’est l’enfant qui n’apprécie pas le chien car il le trouve trop brute ou tout simplement parce qu’il n’arrive pas à créer un lien avec lui. Tandis que pour le chien, il est possible qu’il n’apprécie pas l’enfant car il n’a pas été habitué tout petit à sa présence. Dans les deux cas, des solutions existent pour améliorer la situation.

Meilleurs amis du monde

©soloway

Comment faire pour que le chien et l’enfant arrivent à créer des liens ?

Avec un enfant de moins de sept ans 

Créer des liens peut parfois demander un investissement car il a besoin d’être travaillé. Des liens ne peuvent s’établir qu’à la condition que le chien et l’enfant partagent des choses ensemble. En fonction de l’âge de l’enfant, et de son caractère, il ne pourra pas s’occuper de la même manière de son compagnon. Par exemple, un jeune enfant qui n’a pas encore atteint ses sept ans ne devra jamais se retrouver seul en présence du chien. Les parents devront toujours être présents et l’accompagner pour lui apprendre les bons gestes à avoir envers le chien. L’enfant pourra aider ses parents dans plusieurs tâches du quotidien :

–  Aider à la distribution de la nourriture du chien.
– Cacher des friandises ou le jouet du chien pour lui faire chercher et ainsi l’occuper.
– Demander un ordre au chien comme de s’assoir ou de donner sa patte, puis lui donner une friandise quand il l’a exécuté. Dans ce contexte, la friandise est très importante puisqu’elle permettra au chien de créer plus facilement un lien avec son petit maître.

petite fille avec son chien

©Wavebreak

Un chien avec un enfant de plus de sept ans 

Lorsque l’enfant est âgé de plus de sept ans, il peut devenir plus responsable et autonome pour s’occuper du chien. Il est alors possible de lui demander de s’occuper des sorties hygiéniques, ou du brossage du chien. L’enfant doit avoir envie de s’en occuper. Il ne faut pas qu’il prenne ces demandes comme des contraintes. Un enfant qui s’occupe de son chien contre sa volonté ne fera pas les choses correctement. Et cela se fera souvent au détriment du chien.

chien joue avec des enfants

©Irina-Schmidt

Faire respecter l’espace d’isolement du chien  

Quoi qu’il en soit, il est vivement conseillé de permettre au compagnon de s’isoler s’il en ressent le besoin et qu’il préfère être loin des enfants. À ce moment-là, les enfants doivent avoir appris à le laisser tranquille et à ne pas aller l’embêter. Il est essentiel que le panier du chien ne soit pas dans un lieu de passage pour plus de sérénité. Une cage ouverte peut être un très bon moyen d’apprendre aux enfants qu’il s’agit de la cabane du chien. Ils n’ont pas la permission de déranger le chien lorsqu’il s’y trouve. Il peut être également judicieux de ne pas laisser au chien l’accès à la chambre de l’enfant. De cette manière, les espaces de chacun sont respectés.

petit garçon avec son chien

©lightfieldstudios

Le dernier conseil 

Pour permettre au binôme, enfant/chien, de pouvoir approfondir leur lien et de partager encore plus de moments ensemble, il est possible de leur proposer de faire une activité commune telle que l’obérythmée ou l’agility par exemple.

Un enfant, quel que soit son âge, ne peut pas assumer entièrement un chien. C’est aux parents de prendre la responsabilité de combler les besoins du chien afin qu’il soit bien dans ses pattes. L’enfant ne sera qu’une aide pour les parents pour assumer le quotidien du chien.

 

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Vidéo : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *