Wouf Wouf Application

Chien énergique, comment faire pour mieux le gérer ?

Certaines races de chiens sont réputées très énergiques, même si le propriétaire a été averti de ce tempérament avant l’adoption, il peut tout de même être confronté à un chien qui est difficile à gérer. Ces chiens ont besoin de beaucoup de stimulation, sans cela ils peuvent vite montrer des comportements gênants au quotidien. Il se peut alors qu’ils aboient intempestivement, qu’ils détruisent tout ou encore qu’ils s’excitent souvent sans jamais arriver à se calmer. Ces chiens au tempérament énergique s’ennuient facilement quand ils ne sont pas suffisamment stimulés. Toutefois, toutes les stimulations ne sont pas efficaces pour les calmer, c’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

chien sautant

Les stimulations plus efficaces pour réussir à fatiguer un chien plein d’énergie 

Toutes les activités n’ont pas la même efficacité et elles ne permettent pas toutes d’apprendre au chien à être plus calme. Nous allons détailler quatre manières d’occuper un chien actif.

chien énergique

©alexeitm

Les activités de plein air.

Qu’il s’agisse des balades ou des activités sportives (agility, cani-cross par exemple), le chien actif arrivera facilement à dépenser son énergie. Toutefois, une activité sportive trop intense au quotidien entraine le chien à être de plus en plus endurant. Au fur et à mesure du temps, il faudra donc lui donner plus d’activité pour le satisfaire. Par exemple, alors qu’au départ il nous fallait courir 2 kilomètres pour fatiguer notre chien, nous pouvons très bien nous retrouver au bout de quelques mois à devoir parcourir 10 kilomètres pour arriver au même résultat.

Les balades ou le sport sont de bons moyens de canaliser l’énergie de son chien, cependant, ils ne suffisent pas à remplir tous ses besoins. De plus certaines activités auront tendance à exciter le chien plutôt qu’à le calmer. On évitera donc avec les chiens trop énergiques, de jouer au lancer de balle ou au frisbee trop souvent.

Labrador en balade

©chalabala

Les activités masticatoires.

La mastication est essentielle pour le bien être du chien, puisqu’elle permet de l’occuper mais également de le fatiguer. D’ailleurs, de récentes études montrent que la mastication fatigue davantage qu’une balade. Cette mastication permettra également d’apporter au chien, des moments de calme et de détente dans sa journée.

mastication du chiot

©alvenmod

Les activités cérébrales pour un chien énergique

Il est bien connu que de stimuler son cerveau apporte une grande fatigue, comme lorsque l’on va à l’école. C’est donc l’activité qui permettra au chien de se fatiguer le plus rapidement. La stimulation mentale pour le chien peut se faire de différentes manières :

– Des nouveaux apprentissages : On peut enseigner des nouvelles choses à notre chien, comme des tours : rouler, ramper, donner les pattes, faire le beau, etc.

– Des jeux de flaire et de recherche : Faire travailler le flair du chien est un bon moyen de le faire cogiter. On peut lui demander de chercher des friandises dans le jardin ou ses jouets par exemple. On peut également utiliser un tapis de fouille ou snuffle mat qui pourra être utilisé à la maison.

– Des nouveaux environnements : La découverte de nouveaux lieux de promenade permet de stimuler davantage le cerveau du chien. Il pourra flairer de nouvelles odeurs et découvrir plein de nouvelles choses, il se fatiguera donc plus vite.

staffie qui joue à la balle

©maryswift

Les moments de calme.

Un chien énergique a besoin qu’on lui apprenne à se reposer et à être calme. Pour parvenir à cet état, on va éviter de trop le stimuler en lui jetant régulièrement la balle par exemple. On va également se garder de répondre à toutes ses sollicitations, il conviendra donc d’ignorer le chien dans ce cas. Si toutefois l’ignorance ne permet pas au chien de se calmer, il faudra l’aider à y parvenir en lui proposant une mastication par exemple. Cette mastication sera une alliée importante qui facilitera sa détente.

D’autre part, il faut féliciter tous les moments de calme chez le chien. La patience est également un apprentissage essentiel chez les chiens actifs. Elle s’apprend dans plein de petits moments de la journée. Par exemple, on peut demander à notre chien d’attendre avant de sortir de la voiture, cela permet d’éviter qu’il ne se précipite à l’extérieur avec les risques que cela comporte. On peut faire de même avec la gamelle, il suffit d’attendre que le chien soit calme avant de la lui donner. Tous ces petits moments vont lui permettre de mieux se canaliser.

Gorki au repos

©masarik512

Dernier conseil 

Les chiens qui ont un tempérament très actif n’ont pas besoin d’apprendre à être excité puisqu’ils le sont naturellement. Il convient donc de leur enseigner la patience et le calme afin qu’ils puissent mieux se gérer. Les chiens énergiques sont souvent de grands anxieux. Une médication naturelle peut parfois être nécessaire pour les apaiser plus facilement. Les fleurs de Bach où l’homéopathie sont conseillées. Une fois apaisé, le chien réussira plus aisément à être calme.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Vidéo : Créer un snuffle mat pour votre chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *