Chien de garde : qui est-il en 4 points.

Le chien de garde est répertorié dans le groupe 2 de la classification FCI (fédération cynologique internationale). Les races les plus réputées pour la garde sont par exemple : le Berger Allemand, le Malinois, le Doberman et le Rottweiler. Tous les chiens de garde partagent des traits de caractère similaires, comme par exemple l’hypervigilance et l’instinct de protection. À l’origine, le chien de garde avait pour mission de garder les propriétés et/ou les troupeaux, puis il a été utilisé durant la guerre (pour le combat, la garde, le pistage, etc). Aujourd’hui, il est souvent adopté comme un chien de compagnie. Il faut mettre en évidence que le chien de garde est avant tout un chien de travail, qui a besoin de beaucoup de stimulations mentales et physiques.

Chien faisant un calin

©lacheev

Le chien de garde en 4 mots : 

La Garde. 

Cette hypervigilance est un trait de caractère qui rend le chien méfiant vis-à-vis des inconnus. Il est constamment sur le qui-vive, très alerte par rapport à son environnement. Ce comportement s’explique en grande partie par la génétique, mais néanmoins chaque chien est différent, et donc possède un instinct naturel de gardien plus ou moins prononcé.

 

L’entrainement. 

On peut se poser la question suivante : « Faut-il un entrainement spécifique pour que le chien garde ? ». S’il s’agit d’un chien de famille, la réponse est « non ». Si vous avez choisi un chien de garde pour monter la garde dans votre propriété, alors son aspect physique seulement suffira pour éloigner et dissuader les malfaiteurs. Le plus important lorsqu’un chien fait partie de notre quotidien, c’est qu’il soit bien dans ses pattes et sociable. En ce qui concerne les chiens de travail et les chiens militaires, ils reçoivent un entrainement spécifique qui exige beaucoup de rigueur et de discipline.

Chien de policier

L’instinct. 

Nous allons parler essentiellement du chien de garde domestique. Il faut être vigilant à ce que son instinct de protection soit contrôlé afin de ne pas vous retrouver un jour avec un chien qui développe de l’agressivité.

Voici 3 points importants à maîtriser lorsque l’on possède un chien de garde domestique :

– L’obéissance.
Les méthodes employées pour éduquer le chien de compagnie doivent être positives et respectueuses de l’état émotionnel du chien, afin d’avancer à son rythme.

– La protection.
Votre chien de garde doit se sentir protégé et avoir un endroit rien qu’à lui où il puisse être tranquille et serein. Il est également nécessaire que son maître dégage une certaine assurance (confiance en soi) et un leadership naturel.

La socialisation.
C’est sans doute le point le plus important, votre chien de garde doit être sociable. Il doit être à l’aise dans n’importe quel environnement, avec les autres animaux comme avec les humains.

Chien doberman avec enfant

©Nikolai Tsvetkov

Le caractère du chien de garde

Chaque chien est différent. Vous tomberez peut-être sur un Berger Allemand très gentil avec tout le monde, mais qui ne surveille jamais rien… À l’inverse, vous pouvez tomber sur un chien qui veut tout contrôler, tout le temps. Il est important de savoir s’adapter à chaque tempérament de chien, mais pour résumer : vous devez rassurer celui qui a un caractère sensible, et donner des limites claires à celui qui a un fort tempérament.

Chien de garde

Mot de la fin :

Le chien de garde n’a souvent nullement besoin d’aller jusqu’à montrer ses crocs ou attaquer pour protéger un lieu. Effectivement, son unique présence suffit généralement à dissuader et à protéger contre des actions malveillantes, ou des malfrats.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin –
Rédaction Web & SEO : Aurélie J.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Chien de garde : qui est-il en 4 points.
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *