Quelles précautions prendre pour son chien l’hiver

Les chiens ne sont pas tous égaux face au froid hivernal, certains auront d’avantage besoin d’être protégés, nous allons voir pourquoi il faut prendre des précaution pour son chien l’hiver.

Chien froid hiver

Estimer la résistance de votre chien l’hiver 

La texture de poil est importante :

Effectivement, les chiens à poil fourni genre Berger Australien, possèdent une bonne quantité de sous-poil, ce qui les rend résistants au froid. Par contre, les chiens à poil ras, les vieux chiens, les petites races et les chiens tondus auront plus de difficultés à tolérer les basses températures, il faut penser à les protéger afin qu’il n’attrape pas un coup de froid.

Chien hiver froid

Le lieu où votre chien vit est essentiel :

Il y aura une différence sur sa résistance au froid en fonction de l’endroit où il habite, que ce soit à l’intérieur de la maison, dans le garage ou à l’extérieur.

Par exemple, un chien l’hiver qui vit dans une maison à une température de 20° aura plus de difficulté à accepter la fraicheur, alors que si il vit dehors, il sera habitué et sa fourrure pourra s’adapter en conséquence.

Chien sous la pluie

©Jaromir Chalabala

Quand est-ce-qu’il faut protéger son chien du froid ?

Protégez votre chien surtout en période de grand froid, mais aussi en cas de forte humidité.

Si vous partez en balade, vous n’aurez pas besoin de le protéger car il sera en mouvement et pourra se réchauffer par lui-même, alors que s’il bouge moins comme lors des séances d’éducation, des marches en laisse, des promenades sur les marchés ou en ville, etc… il pourrait être utile de le couvrir.

Comment protéger mon chien en hiver ?

Le meilleur moyen de prévenir d’un coup de froid votre chien,  reste de le munir d’un manteau, d’un pull ou d’un sweat, ainsi, il tolérera bien mieux les écarts de température entre le confort de la maison et les sorties extérieurs.

Comment savoir que mon chien a froid ?

Un chien qui a froid se mettra à trembler, mais il essayera également de se coller à vous, de s’assoir sur vos pieds ou tous autres moyens pour trouver un peu de chaleur.

Un chien frileux appréciera le confort de la chaleur, il aura tendance à se mettre au coin du feu ou à l’endroit le plus chaud de la maison.

Chien hiver froid Wouf Wouf

©Jaromir-Chalabala

Ce qu’il faut savoir en cas de neige :

Lorsqu’il y a de la neige, pensez à rincer les pattes de votre chien après chaque sortie dans les lieux où il est susceptible d’y avoir des salaisons au sol. Le sel pourrait endommager les coussinets. Si vous avez un chien à poil long, la neige aura tendance à former des boules de neige, surtout dans la région des pattes et du postérieur, vérifiez que votre chien les enlève, si ce n’est pas le cas, aidez le en le brossant, ou en passant ses pattes sous l’eau (attention de ne pas utiliser de l’eau trop chaude mais plutôt à température ambiante), ça permettra de faire fondre la neige plus rapidement.

Astuce : vous pouvez utiliser de l’huile d’amande douce ou d’argan avant chaque sortie dans la neige, il suffit juste de badigeonner les pattes, la texture grasse de l’huile empêche la neige de coller.

©keleny

Mots de la fin :

Avoir chaud fait partie d’un confort non négligeable, alors si vous êtes soucieux du bien-être de votre chien, apportez-lui un niveau de vie en conséquence.

Ecrit par Romy Crétiaux – éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin –

Liens utiles :

Promenade de chien, comment bien la préparer ?

Socialiser son chien, pourquoi c’est important ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *