Wouf Wouf Application

La grossesse nerveuse chez la chienne, comment gérer ?

Au cours de leur vie de nombreuses chiennes peuvent être amenées à faire une grossesse nerveuse. Ce phénomène arrive essentiellement chez les femelles entières, c’est à dire non stérilisées. Les grossesses nerveuses sont liées aux hormones. En effet, c’est une montée brutale des hormones qui provoquent une grossesse nerveuse. Ce problème de santé survient entre 6 à 10 semaines après les chaleurs. Il s’agit de la durée d’une gestation, que la chienne ait été saillie ou non. Les grossesses nerveuses peuvent arriver après chaque chaleur d’une chienne, ou seulement une fois et ne plus jamais réapparaître.

grossesse nerveuse chez la chienne

©masarik512

Les comportements d’une chienne lors d’une grossesse nerveuse 

On va remarquer chez la chienne un ou plusieurs changements de comportement :

– La chienne est nerveuse, agitée, collante avec ses maîtres.
– Elle émet des couinements, des gémissements.
– Elle couve ses jouets, bien souvent ses peluches. Si on lui retire, elle est désemparée comme si on lui enlevait ses petits.
– La chienne va préparer son nid.
– Elle protège ses pseudos petits, elle est alors vigilante et elle n’hésite pas à grogner si on s’en approche.
– La chienne a une montée de lait et les mamelles sont gonflées.
– Un écoulement vulvaire est apparent. Elle se lèche beaucoup la vulve.

labrador marron

Quelle est l’origine des grossesses nerveuses ?

Lorsque nous possédons plusieurs chiennes ou chez les chiennes des rues, on s’aperçoit souvent que les femelles ont des chaleurs synchronisées. Certaines d’entre elles vont déclencher une grossesse nerveuse, ce qui va leur permettre de seconder les mères qui viennent d’avoir des chiots. Une chienne qui aura une montée de lait sans avoir de chiot à elle, pourra allaiter les petits et même les protéger comme si c’était les siens. Ces mères adoptives sont d’autant plus importantes pour les chiennes qui ont mis bas lorsque la portée est conséquente. Elle ne peut pas toujours s’occuper de tous les chiots et à besoin qu’une autre femelle les prenne en charge.

grossesse nerveuse de la chienne

©Cole123RF

Que faire pour éviter les grossesses nerveuses ?

La manière la plus radicale d’éviter les grossesses nerveuses chez la chienne reste la stérilisation. Les hormones féminines étant presque inexistantes, les grossesses nerveuses n’ont plus lieu.

Si la stérilisation n’est pas envisagée ou envisageable, vous devrez suivre ces conseils gérer le problème lorsqu’il se pose :

– Prendre rendez-vous chez un vétérinaire afin de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une vraie gestation. Il pourra également prescrire une médication qui stoppera la lactation si nécessaire.
– Retirer tous les objets que la chienne couve.
– Proposer plus d’activité que d’habitude à la chienne, afin qu’elle ait moins le temps de penser et que son attention soit détournée.

chiots avec leur maman

©kasto

Mot de la fin :

Une chienne qui fait régulièrement des grossesses nerveuses sera davantage susceptible de développer un problème de santé. L’appareil reproducteur peut alors s’infecter. Les mamelles peuvent également s’infecter, elles seront alors douloureuses, ce qui peut provoquer une mammite. L’aspect psychologique de la chienne est également à prendre en compte puisqu’une grossesse nerveuse est éprouvante pour elle. Cette situation est très stressante et épuisante pour les chiennes. En ce qui concerne les propriétaires, ils pourront également avoir des difficultés à supporter cette période. La chienne peut gémir sans cesse, détruire pour faire son nid ou avoir un besoin constant de présence. C’est pourquoi, il faut consulter rapidement un vétérinaire pour qu’il puisse vous indiquer la démarche à suivre afin d’atténuer ou de faire disparaitre les grossesses nerveuses de votre chienne.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Vidéo : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *