les 4 précautions à prendre pour son chien durant l’hiver

Comment avez-vous trouvé cet article ?

les 4 précautions à prendre pour son chien durant l’hiver
5 (100%) 2 votes

L’hiver approchant à grand pas, les températures deviennent de plus en plus fraîches. Pour certains chiens, cette période leur est favorable, alors que pour les autres, ils rechigneront de plus en plus à mettre la truffe dehors. Voici les 4 précautions à prendre pour son chien durant l’hiver, celles qui leur permettront de vivre ces moments au mieux :

Husky durant l'hiver

aleksandrrr

1 – Laisser le chien au chaud.

Durant l’hiver tous les chiens ne sont pas égaux face aux températures basses. Les chiens qui possèdent très de peu de sous poil comme le Doberman ou le Whippet, seront très sensibles au froid. Ils se mettront alors à grelotter, et leur truffe et leurs oreilles seront gelées. S’il reste trop longtemps à l’air frais, ils pourront attraper un coup de froid et être malade. Il peut s’agir de problèmes intestinaux comme la gastro-entérite. Il faut donc qu’ils puissent se protéger du froid, il est même parfois préférable de les laisser dans la douce chaleur d’une maison.

Au contraire, pour les chiens à fourrure épaisse, le froid s’annonce comme une bénédiction. Ils pourront enfin profiter du dehors, d’ailleurs ils ne seront jamais reticents à sortir. Ils seront également beaucoup plus résistants et endurants lors des activités sportives comme le cani-cross. Ils pourront rester à l’extérieur des heures et des heures, que le temps soit humide ou glacial, ils n’auront jamais froid. Pour citer quelques exemples de races, vous retrouverez tous les chiens nordiques comme le husky ou le malamute, ou encore le Montagne des Pyrénées ou le Berger Australien.

chien durant l'hiver

©Alexey Androsov

2 – Mettre un manteau pour chien.

Revenons-en aux chiens frileux, afin de rendre leur sortie plus agréable l’usage d’un manteau peut s’avérer nécessaire. Vous trouverez sur le marché tout un tas de manteaux ou de pulls. À vous de savoir ce qui correspond le plus à vos besoins et à ceux de votre chien. Il peut s’agir d’un pull en laine, d’un manteau coupe-vent ou encore d’un manteau doublé polaire.

Toutefois lors des promenades, le chien étant en action, il a rarement froid, il n’est donc pas toujours nécessaire d’utiliser un manteau. Les manteaux seront plutôt utiles durant les moments un peu moins actifs, comme lors des balades sur les marchés où on piétine le plus souvent. Les chiens âgés peuvent également avoir besoin d’être protégés par un manteau. En effet, en vieillissant le chien peut devenir plus sensible et moins résistant au froid.

chien avec un manteau

©andreadonetti

3 – Offrir suffisamment d’activités à son chien durant l’hiver

Les jours ayant de moins en moins de luminosité, il peut devenir difficile de faire de longues promenades. Si elles durent désormais 15 minutes au lieu d’une heure en période estivale, il faut trouver d’autres occupations pour fatiguer le chien. Car s’il s’ennuie trop, il pourrait se mettre à faire des bêtises.

Voici quelques exemples d’activités :

– La mastication.  

Faire mastiquer son chien durant l’hiver peut fatiguer tout autant qu’une balade.

– L’apprentissage de nouveaux tours/ tricks.

On peut lui apprendre à ramper, à rouler, à donner les pattes, etc. Le travail cérébral est parfait pour passer du temps avec son chien au chaud à la maison.

– Les jeux de recherche.

Vous pouvez cacher dans votre maison des friandises et demander au chien de les chercher. Les chiens adorent utiliser leur odorat, qui est le sens le plus développé chez eux.

Chien en ballade dans la neige

©Jaromir Chalabala

4 – Protéger son chien en cas de neige.

Les coussinets des chiens doivent être protégés lorsqu’il y a de la neige. Surtout si le chien marche sur les trottoirs, car l’hiver, ils sont souvent salés. Le sel endommage les coussinets, il faut donc systématiquement laver les pattes du chien à l’eau après chaque sortie.

Les chiens à poil long vont accumuler de la neige dans leur fourrure. Cette neige va alors former des boules au niveau des pattes, et entre les coussinets. Il y a plusieurs solutions pour les faire disparaitre, soit le chien se les enlève lui-même, soit il faut passer les pattes sous l’eau (attention, il faut utiliser une eau un peu fraiche pour ne pas provoquer de choc thermique). Vous pouvez également utiliser un manteau qui recouvre les quatre pattes, mais aussi des chaussures. Ainsi, la neige ne pourra pas s’accumuler et vous éviterez des soucis d’engelures ou de crevasses.

Les chiens durant l’hiver aiment souvent manger de la neige, mais il faut être attentif à ce qu’il n’en ingère pas en trop grande quantité. L’ingestion de neige peut entrainer des troubles gastriques et des vomissements.

Chien hiver froid

Mot de la fin :

La plupart des chiens vivent à l’intérieur des maisons, ils peuvent vivre alors un choc thermique lorsqu’ils vont dehors au froid. Pensez donc à les protéger et vérifiez toujours qu’ils n’aient pas trop froid.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

les 4 précautions à prendre pour son chien durant l’hiver
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *