Comment protéger son chien au quotidien ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Comment protéger son chien au quotidien ?
5 (100%) 4 votes

Un chien a besoin d’être nourri, d’être choyé, d’être aimé, d’être éduqué mais aussi d’être protégé. Protéger son chien et lui offrir la garantie de se sentir en sécurité, est un véritable acte d’amour à son égard. Beaucoup de propriétaires pensent à tort que leur chien doit les protéger. Or, un chien qui se sent en insécurité, ne pourra pas être véritablement heureux.

Protéger son chien pour qu'il soit heureux

Jaromír Chalabala

Protéger votre chien pour qu’il se sente en sécurité 

Voici quatre situations où votre chien doit se sentir protégé :

1 – Protéger son chien en sécurisant la maison

Si vous avez choisi une race pour garder votre maison, sachez que son physique de chien de garde suffira à faire fuir les malfrats. Un chien n’a aucunement besoin d’être agressif pour monter la garde.

Durant vos absences, un chien peut vivre de l’anxiété en voulant protéger son habitat. Cette anxiété peut ainsi s’exprimer par développement de troubles du comportement comme de la destruction, ou des aboiements intempestifs. On appelle ces troubles : de l’anxiété de séparation. Si vous êtes dans cette situation, je vous conseille de prendre contact avec un professionnel du comportement canin.

À savoir, les propriétaires qui utilisent la cage pour régler un problème d’anxiété de séparation, ne doivent pas enfermer leur chien plus de 4-5H par jour (nuit comprise). Si un chien est cloitré davantage, il s’agit d’une forme de maltraitance. Il existe beaucoup d’autres moyens pour apprendre à un chien à aimer rester seul.

Chien qui met le désordre

©belchonock

2 – Sécuriser le jardin

Un trop grand jardin avec beaucoup de visibilité, peut s’avérer inquiétant pour le chien. Par conséquent il pourrait se sentir dans l’obligation d’être à l’affût du moindre mouvement. Il peut en découler quelques comportements indésirables comme par exemple des aboiements intempestifs ou de l’agressivité vis-à-vis des étrangers.

L’idéal pour protéger son chien est donc de limiter la visibilité avec une haie ou des brises vues et de bien socialiser son chien à la présence des étrangers.

©Jaromír Chalabala

3 – Protéger son chien en sécurisant la voiture

Il faut sécuriser les trajets en voiture. Ainsi, vous avez le choix entre plusieurs options pour protéger votre chien : La grille de séparation, le filet, la ceinture de sécurité ou la cage.

Certains chiens ne se sentent pas rassurés en voiture, voici les symptômes ou comportements qui permettent d’identifier cette insécurité :

  • Tremblements
  • Vomissements
  • Salivation excessive.
  • Chien prostré avec la queue entre les jambes.
  • Chien refusant de monter dans la voiture.
  • Aboiements ou couinements.
Protéger son chien en voiture

©Andriy Popov

Voici les causes qui peuvent amener un chien à ne pas aimer la voiture :

  • Mauvaise expérience. Premier trajet traumatisant, accident, etc…
  • Stresse dû au défilement trop rapide des paysages.
  • Chien systématiquement malade en voiture. C’est très fréquent chez les chiots car leur oreille interne n’a pas fini de se développer.

Et enfin, voici quelques solutions pour protéger son chien :

  • Faire de court trajet positif, pour se rendre en balade par exemple.
  • Utiliser une aide médicamenteuse pour les chiens malades (homéopathie, fleurs de Bach, etc…).
  • Rendre la voiture cocooning en utilisant une cage. Par conséquent, la cage devra être apprise en amont et de façon positive.
  • Faire le trajet avec l’aide d’un autre chien qui apprécie la voiture.

4 – sa santé

Protéger son chien implique d’être attentif sur ses problèmes de santé. Restez consciencieux quant à ses vaccinations, il faut régulièrement faire un rappel chez le vétérinaire. Pensez également à la vermifugation. De même, il est utile de prendre soin du pelage de votre chien. Celui-ci doit être brossé afin que sa peau puisse être aérée. Le brossage permet aussi de protéger son chien contre les parasites (puces, tiques, aoûtats, etc…), car ces parasites peuvent transmettent des maladies.

Au moindre doute sur la santé de votre chien, appelez votre vétérinaire.

Brosser son chien

©Lurii Sokolov

Mot de la fin :

Un chien heureux est un chien qui se sent en sécurité !

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *