Hovawart

Hovawart : Caractéristiques du chien

Informations sur la race

  • Origine : Allemagne
  • Groupe : Chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races
  • Type de poil : Long
  • Durée de vie moyenne : 12 ans
Hovawart

Vous trouverez ci-dessous toutes les caractéristiques liées du Hovawart : taille, caractère, histoire, poids, entretien, maladie, etc…

chien noir dans l'herbe

©sandrafotodesign

Hovawart : Les spécificités morphologiques

Origine 

Allemagne.

 

Groupe n° 2

Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de montagne et de Bouvier Suisse.
Section 2 : Molossoïde, type montagne.

 

Type de poil

Long.

 

Durée de vie moyenne

12 ans.

 

Morphologie du Hovawart

La taille de l’Hovawart est de moyenne à grande. Son corps est musclé et bien proportionné. Les allures de ce chien sont amples et couvrent une bonne longueur. Un dimorphisme sexuel entre mâle et femelle est visible, dans le cas contraire, il s’agira d’un défaut. Sa tête est dotée d’un long museau et de deux yeux en forme d’amande, de couleur foncée. Ses oreilles sont triangulaires, elles doivent atteindre la commissure des lèvres et elles sont collées aux joues. Sa queue retombe rejoindre au moins le jarret. Son poil est mi-long et ondulé avec des franges aux pattes, aux oreilles et à la queue. Le sous poil est peu présent.

 

Poids et taille 

Femelle : De 58 à 65 cm au garrot pour 25 à 30 kg.
Mâle : De 63 à 70 cm au garrot pour 30 à 35 kg.

 

Couleur du Hovawart

L’Hovawart existe en trois variétés de couleurs : Le noir et feu, le noir et le blond. Le poil doit être brillant pour l’ensemble de ces déclinaisons.

chien wouf wouf

©Videdst

Hovawart : Origine, caractère, éducation et santé

Cette race Allemande est très ancienne puisqu’elle existe déjà depuis le Moyen-Âge. D’ailleurs, nous pouvons traduire son nom en vieil allemand par « hova » désignant « ferme » et « wart » désignant « gardien ». L’Hovawart était donc utilisé pour protéger les fermes. Toutefois, c’est un chien polyvalent qui a également été employé comme pisteur ou comme chien d’avalanche. Des apports de Terre-Neuve, de Berger Allemand et de Leonberg ont permis de déterminer l’Hovawart d’aujourd’hui. Les passionnés de la race ont fait beaucoup d’efforts pour écarter les maladies génétiques de cette race, comme la dysplasie de la hanche par exemple. C’est donc une race qui a une très bonne santé générale. Le standard a été établi en 1922.

Hovawart qui court

©Sandra

Utilité 

L’Hovawart est réputé pour être un excellent gardien de ferme. On l’utilise toujours à cet effet. Également apprécié pour son odorat, on l’utilise souvent comme chien d’avalanche, pisteur, et dans la recherche de drogue. Jadis, il pouvait également garder les troupeaux de moutons.

 

Caractère du Hovawart

C’est une race au tempérament équilibré, amical et doux. Ce chien est naturellement doué pour la garde. Il aura donc tendance à se méfier des personnes inconnues. À l’inverse, il sera très proche de son cercle familial. L’Hovawart possède plusieurs compétences ; en plus de ses talents de gardien, il a également un flair très développé. On le retrouve dans toutes les disciplines de recherche (chien anti-drogue, recherche de personnes disparues, chien d’avalanche, etc).

 

Éducation 

L’Hovawart est intelligent, les apprentissages sont donc aisés. Toutefois, il peut montrer un certain caractère, il est donc conseillé de choisir des méthodes positives en utilisant la motivation pour l’amener à écouter les ordres. Il faut le stimuler régulièrement pour atteindre l’épanouissement. Des activités comme la recherche (pistage, mantrailing, etc) sont donc conseillés.

 

Entente avec les enfants 

L’Hovawart est très attaché à chacun des membres de la famille. Il apprécie donc les enfants de la maison. Malgré sa grande taille, il se révèle doux et délicat à leur égard.

 

Toilettage ou entretien 

Malgré ses poils mi-longs, l’entretien d’un Hovawart ne présente pas de difficulté. Un brossage régulier permettra d’éliminer les poils morts. Ce brossage sera plus fréquent lors des deux périodes de mues annuelles, au printemps et à l’automne. Il est également conseillé de vérifier que des nœuds ne se forment pas dans les franges.

chiot Hovawart

©Brusnik

Problèmes de santé du Hovawart

La santé de l’Hovawart est excellente puisque le club de race Allemand a mis un point d’honneur pour éradiquer la dysplasie de la hanche par exemple. Il s’agissait là d’un critère de sélection draconien. Toutefois, on peut noter la présence de l’Hypothyroïdie primaire acquise et la myélopathie dégénérative, bien que les infections soient rares.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Vidéo : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notation du Hovawart