Berger des Shetland

Berger des Shetland : Les caractéristiques du chien

Informations sur la race

  • Autres noms : Shetland ou Sheltie
  • Origine : Ecosse
  • Groupe : Chiens de berger et de bouvier
  • Type de poil : Poil long avec un sous poil court et serré
  • Durée de vie moyenne : 13 ans
Berger des Shetland

Vous trouverez ci-dessous toutes les caractéristiques liées au Berger des Shetland : Taille, poids, caractère, histoire, toilettage, etc…

Berger des Shetland Wouf Wouf

©tranelka

Berger des Shetland : Les spécificités morphologiques

Autres noms :

Shetland ou Sheltie

Groupe n°1 :

Chiens de berger et de Bouvier (sauf chiens de bouvier suisses) – Section n°1 : Chiens de berger.

Morphologie du Berger des Shetland :

Le berger des shetland est un petit colley mais son allure est assez élégante, et harmonieuse.
Son corps doit être bien proportionné dans son ensemble, avec une ossature forte, sans toutefois paraître lourd.
Sa tête raffinée avec un front plat et son stop peu marqué. Son museau sera fin et long.
Ses oreilles attachées hautes, en roses, de petite taille dans une forme triangulaire.
Il a des yeux en amande de taille moyenne, de couleurs marron foncé ou vairons pour les bleus-merles.
Sa queue est portée basse, et doit être ainsi bien fourni en poil.
Son poil est long et dense, il doit être plus fourni au niveau du collier et du jabot.

Poids et taille :

Mâle : 36 à 40 cm pour un poids de 8 à 10 kg
Femelle : 34 à 38 cm pour un poids de 7 à 9 kg

Couleurs :

Le standard lui reconnaît 4 couleurs de robes principales :

–      Fauve et blanche
–      Bleu merle
–      Noir, fauve et blanche
–      Noire et blanche ou noire et fauve

Durée de vie :

Entre 12 et 14 ans en moyenne

Chiots Shetland

©fotojagodka

Berger des Shetland : Origine, caractère, éducation et santé

Le berger des shetland est originaire d’Ecosse, il tient son nom des iles nordiques de ce pays. Les Îles du Shetland sont réputées pour avoir des animaux de petits gabarits (moutons, chevaux, vaches), le sheltie en fait partie. Il est issue de plusieurs croisements de chiens tels que le Border Collie, le spitz, le berger Islandais, etc… Ses origines raciales restent  ainsi incertaines. Le Shetland est utilisé pour le travail aux troupeaux de petits chevaux, vaches ou montons.

Dès 1908, un Shetland Collie Club sera fondé en Écosse, il faudra attendre 1935 pour enfin le voir arriver en France.

chien dans la forêt

©Michal Plasil

Caractère :

Le sheltie est un chien très intelligent, éveillé, et sociable mais aussi très sensible. Il est un bon chien pour la compagnie, mais peu parfois s’avérer un peu têtu.
Son passé de chien de travail lui confère une grande énergie, ce qui en fait un excellent chien pour le sport. On l’utilise d’ailleurs souvent pour l’agility, le fly ball, et autres activités sportives.
C’est un chien très proche de son maitre dont il aime avoir toute son attention, il aura donc des difficultés à rester seul. Le shetland peut parfois être méfiant avec les étrangers, Il est aussi bon gardien, grâce à ses avertissements sonores (aboiements).

Shetland noir dans la neige

©grigory bruev

Éducation du Berger des Shetland:

Le berger des Shetland est très réceptif, ainsi il sera aisé de lui apprendre de nouveaux ordres. Pour satisfaire son trop-plein d’énergie, des sorties régulières et une activité sportive (agility, cani-cross, etc…) seront nécessaires.

Son côté aboyeur devra être canalisé, afin d’éviter des aboiements intempestifs.

Entente avec les enfants :

Le Sheltie est très joueur, il sera donc heureux de partager cette passion avec les enfants. Pensez ainsi à bien le socialiser dès son plus jeune âge. De fait c’est aussi un chien apte au dog walking et  dog sitting.

Sheltie avec enfant

©Elena Vagengeim

Toilettage et entretien :

Le Shetland demande un entretien régulier de sa fourrure. En période de mue, veillez donc à la brosser quotidiennement, afin d’éviter l’apparition de nœuds.

1 à 2 bains par an suffiront à son bien-être.

Problèmes de santé :

Le berger des Shetland fait partie des races les plus  rustiques, par conséquent il présente très peu de problèmes de santé. Toutefois, on en dénombre quelques-uns :

–      Anomalie oculaire (AOC, APR)
–      Sensibilité médicamenteuse (MDR1)
–      Dermatomyosite
–      Dysplasie

Article écrit par Romy, éducatrice-comportementaliste chez l’Essentiel Canin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notation du Berger des Shetland