Un chien qui n’écoute pas, que faire ?

Pourquoi mon chien ne m’écoute ? Tous les propriétaires ont vécu à un moment où à un autre une désobéissance de la part de leur chien. Dans ces moments, le chien étant probablement occupé à autre chose, ou ayant tout bonnement décidé de ne pas nous écouter, il se peut que nous ressentions beaucoup de frustration. Dans cet article, nous allons voir ce qui amène le chien à désobéir et comment retrouver une meilleure obéissance.

chien qui n'écoute pas


Un chien qui n’écoute pas : Les éléments favorables à une bonne écoute

Avant de comprendre la désobéissance du chien face à leur maitre, il faut connaitre les raisons qui font qu’ils nous écoutent :


La qualité du lien 

Les chiens les plus obéissants écoutent leur maître par plaisir. On peut alors remarquer que ces chiens vont sans arrêt regarder et être attentif à leur maître. Le lien entre maitre et chien commence à se construire dès les premiers instants de leur vie commune. Il faudra alors du temps, de la patience et de la confiance pour que la complicité s’établisse.

chien qui n'écoute pas

©Mombell

Travailler la confiance pour que le chien écoute

La confiance est une des clés pour obtenir une belle obéissance de son chien. Premièrement, le maitre doit avoir confiance en lui. En effet, il faut qu’une demande soit faite avec assurance, car votre compagnon sent une hésitation, il y a de grandes chances pour que votre chien n’écoute pas et qu’il n’exécute pas l’ordre.

Deuxièmement, il faut également que le maitre ait confiance en son chien. Pour y arriver, il convient d’accroître son obéissance et surtout il faudra éviter de le mettre dans une situation d’échec. Par exemple, si vous avez un problème avec le rappel de votre chien, laissez-le attaché en longe pour être certain qu’il ne vous échappe pas. Quand vous obtiendrez son retour aisément avec la longe, vous pourrez alors penser à le détacher. Enfin, le chien doit avoir confiance en son maitre. Pour cela, le maitre doit se montrer clair, constant et juste.

chien qui écoute

Kuzmina

Chien qui n’écoute pas : Le renforcement positif 

Le principe du renforcement positif, c’est de valider tous les bons comportements que le chien propose. Dès que votre chien vous présente un comportement qui vous plait, Il convient de l’encourager et de le féliciter. De cette manière, le chien aura tendance à réitérer ces bonnes actions.


Le juste milieu face à la désobéissance du chien 

La notion de juste milieu est importante. Souvent, un chien qui n’écoute pas son maitre ne reçoit jamais aucune demande de la part de celui ci. Il n’aura donc aucune raison d’écouter ses ordres. Dans le cas contraire, si le maitre demande continuellement à son chien de lui obéir, le chien perdra sans doute sa motivation pour exécuter les ordres. Nous pouvons trouver un juste milieu en ce qui concerne l’obéissance de notre chien en lui faisant uniquement des demandes nécessaires et utiles. Par exemple, exiger systématiquement que le chien s’assoie après chaque rappel, peut amener un chien à hésiter avant de rejoindre son maitre. Effectués de cette manière, les rappels peuvent finir par être trop contraignants. Il est donc parfois bon de voir ses exigences à la baisse afin de re-motiver son chien à obéir.

chien Wouf Wouf

@Jaromir Chalabala


Chien qui n’écoute pas : Obtenir une meilleure obéissance

L’éducation positive vous aidera à parvenir à une meilleure écoute de votre chien. Bien entendu, les progrès se feront plus ou moins vite en fonction de l’âge du chien. Par exemple, un vieux chien aura plus de difficultés à changer un comportement qu’un jeune chien. En éducation positive, il convient de féliciter toutes les bonnes actions que le chien propose. Quant aux mauvaises actions, elles pourront être soit ignorées, soit redirigées. Il faut encourager une bonne écoute du chien grâce la félicitation vocale, l’utilisation de la friandise ou du jouet. De cette manière, la relation sera davantage renforcée.

La confiance mutuelle devra également être consolidée pour une meilleure obéissance. Pour y parvenir, aucune dispute ou réprimande ne devra être utilisée envers le chien. L’utilisation des réprimandes fragilise le lien et a un impact négatif pour obtenir une bonne obéissance.

Mary Swift

Le dernier conseil 

Il faut être attentif à la façon de réagir du chien lorsqu’on lui demande d’écouter. Le chien doit se sentir à l’aise et être content d’écouter son maitre. On peut vérifier son état émotionnel grâce aux signaux d’apaisement. Il est donc important de les connaitre pour améliorer la relation avec son chien.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *