Wouf Wouf Application

Mon chien aboie sur ses congénères, pourquoi ?

Il arrive fréquemment de rencontrer des chiens qui aboient sur leurs congénères. En général, ce genre de situation se produit lorsque le chien est derrière son portail ou au bout de sa laisse. Il y a de nombreuses causes possibles à ce genre de comportement. C’est ce que nous allons décrypter dans cet article.

chien aboie

©Kittipong

Mon chien aboie après ses semblables lorsqu’il est dans le jardin, pourquoi ?

Le plus souvent, on peut s’apercevoir qu’un chien derrière son grillage ou son portail, aboie plus intensément sur ses congénères que sur les simples promeneurs. Un chien, même très sociable, peut avoir l’air d’être agressif lorsqu’il est dans sa propriété. Dans ce contexte, il s’agit d’un instinct de protection. Ce comportement peut être davantage développé chez certaines races. C’est le cas par exemple, des Patous, des Berger Allemands, ou des Dobermans.

Plusieurs solutions sont possibles pour diminuer ses aboiements :

– Installer des brises vues dans les endroits de la propriété où il y a trop de visibilité.
– Intervenir à chaque fois que le chien aboie en le rappelant ou en le détournant avec un jouet par exemple.
– Faire de l’enrichissement du milieu en l’occupant dans le jardin (cacher des friandises, donner de la mastication, etc).
– Proposer une activité au chien (balades, sport, etc) afin de le fatiguer.

2 chiens derrière un portail

©Engdao-Wichitpunya

Pourquoi mon chien aboie sur ses congénères lorsqu’il est au bout de sa laisse ?

On appelle souvent ce comportement de la « réactivité congénères ». Il y a plusieurs intensités de réactivité, pouvant aller du simple gémissement au grognement ou aboiement intense. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de ce comportement :

– Le chien n’a pas été suffisamment sociabilisés à ses congénères.
Il est vivement conseillé d’apporter, dès son plus jeune âge, une attention particulière quant à la socialisation de son chien, en lui faisant côtoyer fréquemment des chiens équilibrés.

– Le chien a vécu une mauvaise expérience à cause de l’attaque d’un autre chien. Dans cette situation, il est important de lui faire vivre de nombreuses autres expériences positives avec des chiens.

– Le chien a une vie sociale pauvre et il est en demande de fréquenter davantage ses congénères. Le chien a besoin, tout comme l’humain, d’avoir des amis de son espèce.

deux chiens aboient

– Le chien gère mal ses frustrations et il ne supporte pas de ne pas pouvoir prendre contact avec ses semblables. Dans ce cas, il faut lui apprendre le détournement « tu laisses », avec l’aide d’une friandise par exemple. Le but étant de le détourner en lui faisant penser à autre chose.

– Une mauvaise association avec la laisse et le croisement avec un congénère s’est mis en place. C’est souvent le cas lorsque le propriétaire met en tension ou donne un coup de laisse. Cette situation devient stressante pour le chien et il finit par vouloir éloigner ses congénères en les agressant. Un travail de rééducation doit alors être mis en place pour positiver à nouveau la laisse. L’aide d’un professionnel de la rééducation canine peut alors s’avérer nécessaire.

 

chien de garde

©Aldona-Kozicka

Le petit plus :

La laisse ou le grillage/portail sont des éléments qui vont souvent biaiser les rapports que les chiens peuvent avoir entre eux. Ils peuvent se montrer agressif derrière le grillage/portail tandis qu’en liberté ils se montrent très sociable. C’est pourquoi si vous avez un doute quant à l’intention que votre chien a lorsqu’il rencontre un congénère, Je vous conseille de faire appel à un éducateur canin comportementaliste qui vous aidera à mieux comprendre le comportement votre chien.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Vidéo : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *