Le chien à Noël : 5 choses à savoir

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Le chien à Noël : 5 choses à savoir
5 (100%) 1 vote

La frénésie durant la période de Noël nous disperse dans tous les sens. Il faut penser à préparer les cadeaux et le repas, on vit donc ce mois à cent à l’heure. Cet article vous permettra de tout savoir sur la période de Noël quand on a un chien, de cette manière, il n’y aura pas d’oubli.

chien Basset devant une boule de sapin

©Susan Richey Schmitz

1 – le manque d’attention

Etant donné que nous sommes très occupés durant le mois de décembre, nous allons probablement relâcher l’attention que nous avions envers notre chien. Ce relâchement peut provoquer quelques petits soucis de comportement, tel que des destructions, ou une anxiété de séparation. Les causes peuvent venir d’un manque d’activité ou de l’ennui. Il peut également s’agir d’une inquiétude dû aux changements des habitudes. Il vous faudra donc être attentif aux émotions de votre chien, et l’occuper suffisamment. Vous pourrez également l’aider à mieux vivre ce moment grâce aux fleurs de Bach ou à l’homéopathie qui ont une action apaisante.

chien labrador qui s'ennuie

©iakovenko

2- Le cadeau du chien à Noël

Il faut penser à gâter le chien pour Noël. Vous pouvez alors profiter de cette occasion pour lui offrir une nouvelle laisse ou un nouveau collier, ou alors un coussin plus confortable. Il aura peut-être également besoin d’un nouveau pull ou manteau pour affronter plus agréablement l’hiver. Et enfin, ce qu’il préfèrera sans doute le plus, c’est un repas inhabituel. Il peut s’agir d’une boîte de pâté de bonne qualité, d’un os de boucher ou encore d’une friandise appétente.

Jack Russell dans les guirlandes

©damedeeso

3 – Un chien comme cadeau de noël

N’offrez pas de chien à noël ! Les SPA nous informent suffisamment, un chien n’est pas un cadeau à envisager pour Noël. L’adoption d’un animal est un acte qui doit être réfléchi, et la personne à qui on offre un animal n’est peut-être pas préparée à le recevoir. De plus, la vie avec un chien apporte beaucoup de contraintes, il faut donc tout envisager afin de les accepter au mieux. D’autre part, le choix du chiot dans une portée ne peut être fait que par le futur adoptant, car un lien subtil peut alors apparaître dès le premier instant. Le risque en offrant un animal à Noël est que la personne qui le reçoit ne soit pas suffisamment préparée à le recevoir. Il peut alors en découler l’abandon de l’animal. L’un comme l’autre peut alors vivre cette aventure comme un traumatisme.

Jack Russel sur des cadeaux de noël

©annaav

4 – Les risques pour le chien à Noël

Le plus grand risque durant ces périodes de fête est l’ingestion d’un aliment interdit ou d’un objet de décoration.

 Je rappelle donc les aliments dangereux pour les chiens :

  • Le chocolat.
  • L’avocat.
  • Les noix.
  • Le raisin frais ou sec.
  • Autres

Il faut avoir un oeil attentif sur son chien à noël. Pensez donc à bien ranger et cacher tous les plats que vous allez préparer. Évitez également de laisser traîner les chocolats sur le sapin ou les papillotes sur la table. La nourriture ne doit pas rester sans surveillance. Il y a aussi le risque d’ingérer les éléments de décoration, surtout s’il s’agit d’un chiot. Il faudra donc être continuellement attentif afin de vérifier qu’il ne s’y intéresse pas. Vous pourrez aussi multiplier ses jouets ou ses friandises afin de bien occupé.

chien breed Basenji devant la cheminée


5 – les préparatifs de noël

C’est le jour de Noël et vous êtes en plein dans vos préparatifs, malgré tout il faudra trouver du temps pour sortir le chien. Un chien suffisamment fatigué vous laissera davantage tranquille durant cette journée, alors qu’un chien plein d’énergie pourrait chercher à faire des bêtises. L’occupation qu’il aura choisie pourrait bien vous gâcher la fête. Il est donc préférable de penser à l’occuper et à le fatiguer.

Labrador et jeune femme à noël


Mot de la fin :

Partager les fêtes de noël avec son chien est déjà un véritable cadeau, cette journée pourra davantage renforcer votre lien. Profitez donc de lui un maximum et pensez également à l’éloigner du danger.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Le chien à Noël : 5 choses à savoir
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *