Adopter un chien de refuge, que faut il savoir ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Adopter un chien de refuge, que faut il savoir ?
5 (100%) 3 votes

Durant la période d’été, les abandons de chiens se multiplient avec les départs en vacances. Cette année, la France a été élue le pays qui dénombre le plus d’abandon, mais heureusement beaucoup de personnes sont prêtes à faire la démarche d’adopter un chien dans un refuge.

Nous allons voir dans cet article, quelques conseils pour adopter un chien de refuge de façon réussie.

Chien dans un refuge

©Viktor Levi

Adopter un chien de refuge : Les conseils 

1 – Prendre le temps de la réflexion.

Bien souvent, on ne connaît pas le passé du chien de refuge. Il a peut-être vécu de la maltraitance, ce qui pourrait engendrer des problèmes de comportement. Les futurs maîtres devront être prêts à affronter ces soucis.

Avant d’adopter un chien de refuge il faut savoir que pour certains chiens, il sera préférable d’aller les voir plusieurs fois avant l’adoption, afin de créer un lien avec lui en amont. De cette manière, l’adaptation à la maison sera plus aisée.

Un chien vit en moyenne une douzaine d’années, il faut être prêt à l’assumer jusqu’au bout, pour ne pas lui faire revivre un abandon.

Adopter un chien de refuge

©kzenon

2 – Poser un maximum de questions sur le caractère du chien.

Il ne suffit pas de craquer sur sa bouille ou d’avoir pitié de lui pour adopter un chien de refuge. Pour que l’adoption fonctionne, il faut poser les bonnes questions afin de ne pas lui faire revivre un retour dans son box.

Ainsi, n’hésitez pas à demander des informations aux employés ou aux bénévoles.

Voici quelques exemples de questions utiles :

  • S’entend-il avec ses congénères, et aussi avec les chats ?
  • Connait-il les enfants ?
  • Sait-il rester seul ?
  • Est-il destructeur ?
  • Est-il d’un tempérament calme ou nerveux ?
  • A-t-il besoin d’un entretien particulier ? (Toilettage, soin particulier)

Prenez toutes les précautions pour adopter un chien qui correspond à votre style de vie, mais aussi à votre caractère.

Adopter un chien dans un refuge

©Oleg Kozlov

3 – Accueillir un chien de refuge à la maison.

  • Avant d’adopter un chien de refuge, la première chose à faire est de construire une relation avec le chien, il devra alors avoir toute confiance en vous. Par conséquent, il faut avoir conscience qu’il aura peut-être besoin de temps pour s’habituer à vous.
  • Laissez-le découvrir son environnement mais en essayant de ne pas trop intervenir.
  • Si la famille est grande, faites les rencontres plutôt au fur et à mesure.
  • Soyez le plus rassurant possible pour lui, en restant calme et serein.
  • Si vous avez peur qu’il fasse du marquage urinaire, tenez-le en laisse, et essayez d’anticiper quand il veut lever la patte en détournant son attention.
  • Ne le disputez pas mais préférez une éducation qu’il lui apprendra ce qu’il peut faire. Si un comportement est gênant pour vous, vous avez alors trois possibilités pour y remédier :Le détourner (avec un jouet, une friandise ou en vous déplaçant).
    L’ignorer (ne pas le regarder, ni le toucher, ni lui parler).
    L’isoler (soit dans une autre pièce, soit dehors) jusqu’au retour au calme.

N’hésitez pas à prendre des conseils vers un professionnel de l’éducation et du comportement des chiens. Vous trouverez aussi de nombreuses informations sur le site de la SPA.

© gajus

Mot de la fin :

Adopter un chien de refuge peut s’avérer une formidable aventure. Le plus souvent, ce sont des chiens qui sont très reconnaissants envers leur maître.
Voir aussi notre article sur l’adoption des petits chiens : 5 choses à savoir avant d’adopter

Écrit par Romy Crétiaux éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *