Quel vaccin pour mon chien ?

En France, la vaccination du chien n’est pas obligatoire. En revanche, le vaccin contre la rage peut l’être dans certaines régions qui ont été touchées par cette maladie. Ce vaccin est également obligatoire pour les chiens de première (Pitt bull, Tosa Inu, etc) et deuxième catégorie (American Staffordshire Terrier Lof, Rottweiler, etc). Enfin, un passeport européen avec le vaccin rage pour votre chien est exigé dès que l’on quitte le territoire français pour un pays étranger.

Certains établissements rassemblant les chiens peuvent demander aux maitres de les faire vacciner entièrement. Il peut s’agir des clubs canins, des pensions canines, des expositions canines, des campings, etc.

Les vaccins pour mon chien : Les plus importants 

Les vaccins du chien sont notés dans le carnet de vaccination sous la forme suivante : CHPPILR.
Voici à quoi ils correspondent :

C = maladie de carré.

C’est un virus contagieux. Les symptômes sont des diarrhées, des vomissements, une perte d’appétit, etc. Elle touche le plus souvent les jeunes et les vieux chiens. Cette maladie est le plus souvent mortelle, c’est pour cette raison que le vaccin est important.

H = hépatite de Rubarth.

Cette maladie est heureusement assez rare, car en cas de forme aigue de la maladie, l’issue est systématiquement mortelle. Les symptômes sont une forte fièvre, des diarrhées hémorragiques, des vomissements de sang, pour la forme aigüe. Quant à la forme subaiguë, les symptômes sont une perte d’appétit, un abattement et la jaunisse (ictère). Comme pour la maladie précédente, celle-ci touche essentiellement les jeunes chiens.

P = Parvivirose.

La Parvovirose est aussi appelé « gastro-entérite hémorragique ». Cette maladie se trouve principalement dans les collectivités (élevage, pension, refuge, etc. Elle peut toucher les chiens de tous âges, mais elle est plus grave chez les chiots. Les symptômes sont des diarrhées hémorragiques, des vomissements, une perte d’appétit, et un abattement. Le plus grand danger est la déshydratation, c’est d’ailleurs souvent la cause principale de la mort de l’animal.

Pi = Toux du chenil.

C’est une maladie de collectivité qui est bénigne si elle est bien soignée. Les chiens la contractent le plus souvent dans les lieux qui regroupent beaucoup de chiens, tels que les pensions, les expositions ou les clubs canins. Les symptômes sont des écoulements nasals et des éternuements, il peut également y avoir de la fièvre et de la fatigue. Il faut compter quelques semaines pour arriver à soigner cette maladie. A savoir, le vaccin habituel ne protège que d’une souche de cette maladie. Si vous souhaitez que votre chien soit entièrement protégé, il faut demander à votre vétérinaire un vaccin complémentaire.

Chien Wouf Wouf chez le vétérinaire

L = leptospirose.

Les rats et autres rongeurs sont vecteurs de la maladie. Et en contaminant les eaux stagnantes (marais, étangs, mares, flaques, etc), ils transmettent la maladie aux chiens. Les symptômes sont une hépatite avec ictère (jaunisse), vomissements, diarrhées parfois hémorragiques, trouble de la coagulation, insuffisance rénale, etc.

Tout comme pour la toux du chenil, il existe également un vaccin complémentaire. Je vous conseille de vous renseigner auprès de votre vétérinaire, surtout si vous habitez dans une région à risque.

R = rage.

La rage est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle peut être transmise de l’animal à l’homme et vice-versa. Elle est de ce fait très connue, mais heureusement elle a été éradiquée en France. Néanmoins, un animal peut être rapatrié en France illégalement et être porteur de la rage. Dans ce cas, la région est mise en observation et le vaccin contre la rage est rendu obligatoire. Les symptômes sont : un changement brutal de comportement (excès de fureur, et d’agressivité), salivation excessive, etc. A la déclaration des symptômes la mort de l’animal sera la seule issue.

Ce vaccin est obligatoire et doit être accompagné d’un passeport européen lors des voyages dans des pays étrangers.

Les vaccins pour le chien sont ils indispensables ?

On parle de plus en plus de survaccination, car nos chiens sont systématiquement vaccinés sans vérifier si leurs taux d’anticorps sont bons. Si le taux d’anticorps est suffisant et qu’il est quand même vacciné, son efficacité peut être inversée. Le chien peut alors contracter une maladie. De plus, la dose des vaccins est la même pour un chien de 2kg ou de 70kg, ce qui est aberrant.

Aujourd’hui, il existe une solution afin de savoir si les vaccins de notre chien sont toujours efficaces. Il s’agit du « vaccicheck ». Certains vétérinaires le recommandent avant toute vaccination. Il suffit simplement de faire un prélèvement sanguin. Si le chien a toujours une bonne protection immunitaire, il ne sera pas vacciné.

chien malade

©damedeeso

Mot de la fin :

Vous l’aurez compris, avant de faire le rappel de vaccin pour votre chien, demandez à votre vétérinaire de lui faire un vaccicheck.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

Une réponse à “Quel vaccin pour mon chien ?”

  1. Goussot dit :

    Très intéressant, car ma chienne a fait une très mauvaise réaction a son rappel de vaccins cette année à l’âge de 3 ans, du coût je ne veux plus de vaccins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *