Wouf Wouf Application

Promener son chien en toute sécurité : Les 3 règles

Promener son chien régulièrement est une nécessité pour son bien-être, c’est un fait ! Toutefois, il est préférable de suivre certaines règles pour la sécurité de notre chien et pour que tout se passe bien durant notre promenade. En plus de ne pas mettre en danger notre chien, il nous faut être attentif à ne pas mettre les promeneurs et/ou leur chien dans l’embarras. Une fois que nous connaissons ces quelques règles tout le monde peut profiter d’une balade agréable.

promenade de chien en forêt

©chalabala

Réunir les conditions pour la sécurité et la liberté durant les balades.

Ne pas négliger l’apprentissage du rappel 

Le chien a besoin d’être libre pour profiter pleinement de sa balade. Toutefois, pour que cela soit possible, il est important qu’il ait un très bon rappel. Cet ordre doit être travaillé en toutes circonstances dès son plus jeune âge. On commence l’apprentissage du rappel dans des lieux peu stimulants, puis on monte crescendo les stimulations environnementales. Il ne faut pas hésiter à utiliser une longe pour être sûre de contrôler entièrement son chiot.

le rappel du chien

©fotorince

Éviter les mauvaises situations 

Il est préférable d’éviter les situations qui pourraient mettre le chiot en échec et lui donner l’occasion de ne pas revenir au rappel. Par exemple, si on attend trop longtemps avant de le rattacher lorsqu’on croise des personnes, il est fort probable qu’il court pour aller les saluer et qu’il ignore royalement nos appels. Chaque fois qu’on lui laisse l’occasion d’aller renifler un chien, des gens ou encore de courir après un vélo, le chiot se renforce dans son manque de rappel. C’est pourquoi, il est préférable d’anticiper les potentielles rencontres en le rattachant.

©tkatsa

De plus, il faut être conscient que notre chien, même s’il est encore chiot, peut faire peur à la personne ou à l’autre chien en face. Ils peuvent avoir vécu une mauvaise expérience avec un chien et en avoir gardé un traumatisme. Dans le contexte où on rencontre un autre chien, le vôtre a beau être gentil et sociable, ce n’est peut-être pas le cas du chien en face. Ce chien pourrait se montrer agressif avec le vôtre. De plus, s’il est en pleine rééducation, il est préférable de ne pas le provoquer. Dans tous les cas, nous devons nous assurer de maitriser notre chien et de ne pas embêter les promeneurs.

2 jack russel en promenade

©damedeeso

Avoir un bon matériel pour promener mon chien.

Choisir le matériel adapté : Laisse, harnais ou longe 

Il faut toujours s’assurer que la laisse, le collier, la longe et le harnais sont de très bonne qualité. Il est préférable d’éviter de prendre des accessoires bas de gamme, d’autant plus si le chien est costaud ou s’il tire beaucoup en laisse. Lorsqu’un chien tire beaucoup en laisse, on peut avoir des difficultés à le contrôler. Dans ce cas, il est conseillé d’utiliser un harnais anti traction afin de mieux le gérer. Toutefois, il faut bien vérifier que le harnais soit bien adapté à la morphologie de votre chien. Un harnais mal adapté perd de son efficacité.

En ce qui concerne les longes ou les laisses, il est préférable de les choisir plate plutôt que ronde. De cette manière, elles sont plus faciles à maintenir dans la main et elles auront moins tendance à glisser.

©hootie

Choisir le bon lieu de balade.

Règle 3 : Privilégier les lieux découverts pour votre chien 

Les balades doivent être un moment de plaisir pour le chien comme pour son maître, c’est pourquoi le lieu des balades quotidiennes doit être choisit au mieux afin d’éviter les conflits. Si vous souhaitez pouvoir lâcher votre chien en toute sécurité, il est préférable d’aller dans des lieux découverts, la plaine par exemple, où on peut voir au loin. Dans le cas d’un chien ayant de forts instincts de prédation et qui aime courir après le gibier, mieux vaut éviter les promenades en forêt. La tentation de poursuivre le gibier et de ne pas écouter au rappel serait trop importante.

Si votre chien n’apprécie pas la marche en laisse, choisissez des promenades où il pourra bénéficier d’un moment de liberté, encore une fois, à condition d’avoir un rappel suffisant pour le contrôler. Ou encore, si votre chien agresse les congénères, choisissez de le promener dans des endroits très peu fréquentés, où il pourra retrouver une certaine quiétude.

chiot wouf wouf

©Loganban

Mot de la fin 

Pour promener son chien en sécurité il suffit de connaitre ces trois règles afin de pouvoir passer d’agréables moments. Il convient également de respecter son prochain en ne laissant pas son chien divaguer sans retenue, ni contrôle. Voici un adage qui résume bien cela : « La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres. » de John Stuart Mill.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Une réponse à “Promener son chien en toute sécurité : Les 3 règles”

  1. Jackie Tassy dit :

    A garder sous le coude, je fais encore pas mal de bêtises ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *