Les petits tracas avec un chien ; Comment les gérer ?

Il faut reconnaître qu’avoir un chien est souvent accompagné de périodes de « petits tracas » au quotidien. Comme par exemple lorsqu’il ne veut pas manger ou à l’inverse, lorsqu’il ingère quelque chose de mauvais pour lui. Par conséquent nous vous proposons ici d’étudier les différentes réactions à avoir en fonction de son état.

Petits tracas chien

©DR

Les tracas de la vie quotidienne avec un chien.

Mon chien a ingurgité (au choix) : 

  • Une carcasse d’animal.

Parfois les instincts primitifs du chien ressurgissent et le côté charognard du chien fait son apparition. À priori, pas de tracas à avoir, car le chien est par nature beaucoup moins sensible que nous. Il est normalement capable de digérer de la viande avariée. Toutefois, restez attentif dans les heures qui suivent pour vérifier qu’il ne fait pas une indigestion ou une occlusion intestinale.

  • La poubelle.

C’est un grand classique ! Néanmoins veillez à savoir ce qu’il a avaler pour vous assurer qu’il n’ait pas englouti des produits toxiques. Ou bien des os cuits (exemple : os de lapin, os de poulet). Le tracas pour votre chien est que les os cuits peuvent être très friables, et donc engendrer des dégâts intestinaux importants. Ils pourraient également se retrouver coincés dans sa gorge. Si vous avez le moindre doute, appelez votre vétérinaire.

Petits tracas chien

©Werner Muenzker

  • Un animal vivant (type rongeur ou oiseaux).

Le petit tracas ici est simplement que votre chien est retourné à son mode d’alimentation naturelle. Cela peut paraître choquant pour vous, mais pour lui c’est tout à fait normal. Par contre, attention certains animaux peuvent être dangereux pour sa santé (exemple : le crapaud, la guêpe, le frelon, la chenille processionnaire, etc.).

  • De la mort au rat.

En résumé votre chien s’est empoisonnée ! Alors, n’attendez plus et emmenez-le chez un vétérinaire. Votre chien doit vomir et recevoir un antidote.

Mon chien a une boiterie :

Lorsque votre chien se met à boiter, vérifiez d’abord ses coussinets. Il se peut que quelque chose se soit coincé entre ceux-ci (épine, cailloux, etc.), ou qu’il ait une petite entaille. En réalité, le tracas principal dans la boiterie du chien est de s’assurer qu’il n’y ait pas une entorse, ou de l’arthrose. Si la boiterie est plus sévère, prenez soin de regarder qu’il n’y ait pas de fracture. Si c’est le cas, il faut immobiliser votre chien et l’amener chez le vétérinaire sans plus tarder.

©Russ Beinder

Mon chien se met à la diète :

Votre chien refuse sa gamelle alors que d’habitude il se jette dessus ?! La diète peut être le premier symptôme d’une maladie. Et si c’est le cas, il est forcément accompagné d’autres symptômes (fièvre, appatie, diarrhée, vomissement, etc.).

Si votre chien n’a aucun autres symptômes, il n’y a pas trop de tracas à avoir, votre chien peut tout bonnement ne pas avoir faim. C’est notamment le cas par exemple en cas de fortes chaleurs, ou lorsqu’il a eu moins d’activité dans sa journée. Il faut juste que cette tendance ne dure pas dans les jours suivants. Si c’est le cas, consultez le vétérinaire.

©thamkc

Mon chien a une plaie :

En caressant votre chien, vous vous apercevez qu’il a une plaie. Elle peut être due à une morsure, une coupure, un coup de griffe, etc. Examinez là attentivement. Le tracas ici est de déterminer si la plaie de votre chien est superficielle ou pas.

Si la plaie est superficielle (petite, peu profonde et nette). Voici comment procéder :

  1. Nettoyez bien avec de l’eau. Si nécessaire couper les poils autour de la plaie.
  2. Désinfectez la plaie à l’aide de Bétadine (surtout n’utilisez pas d’alcool).
  3. Appliquez un pansement. C’est indispensable si votre chien cherche à lécher sa plaie ! En sachant que l’idéal sera ensuite de laisser la plaie à l’air libre. N’oubliez pas de changer le pansement régulièrement, et de vérifier qu’il n’y est pas d’infection.

Si la plaie est profonde, infectée et/ou qu’elle saigne abondamment, consultez rapidement un vétérinaire.

Conclusion :

En résumé, les petits tracas de la vie quotidienne avec un chien sont à gérer en essayant de garder au maximum votre calme. Vous ne devez pas céder à la panique, afin de garder vos idées claires pour prendre les meilleures décisions.

Écrit par Romy Crétiaux éducatrice – Comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

SEO : Aurélie J.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *