Chiens pour personnes âgées : Les plus adaptés

Les chiens sont d’incroyables compagnons pour les humains, que ceux-ci soient jeunes ou âgés. Nos chiens nous apportent chaque jour une occupation, de l’affection, et parfois même un objectif. Les chiens pour les personnes âgées doivent être parfaitement adaptés à leurs besoins. Les chiens pour les personnes âgées doivent être parfaitement adaptés à leur mode de vie. Il faut particulièrement faire attention au tempérament, gabarit ainsi qu’à l’énergie du chien. Le chien doit correspondre au rythme de vie de la personne concernée. Parfois, les enfants des personnes âgés achètent un chien à leur parent afin qu’il leur tienne compagnie. Mais attention, cette idée n’est pas toujours la bonne, car le chien peut ne pas correspondre aux futurs propriétaires.

Afin que l’adoption d’un chien soit réussie,  je vous invite à continuer la lecture de cet article pour connaitre les trois points à connaitre :

Labrador avec son maitre dans le jardin

ljupco

1 – La taille du chien idéale pour les personnes âgées :

 

Il est important de prendre en considération la taille des chiens pour les personnes âgées. Le gabarit du chien est important car une très grande race pourra se montrer trop brute. A l’inverse, une trop petite race pourra se faufiler entre les jambes, ce qui pourrait provoquer une chute de son propriétaire. Il est donc préférable de choisir un chien de taille moyenne qui se situe entre 10 et 25 kg. Voici quelques exemples de races : Epagneul Breton, Shih Tzu, caniche, fox terrier, pinscher nain ou moyen, teckel, Schnauzer nain ou moyen, etc).

Chien pour les personnes agées

©neydt

2 – Chien pour les personnes âgées : L’énergie

 

Les personnes qui vont accueillir le chien doivent réussir à jauger et gérer son dynamisme. Sont-ils plutôt sportifs ou casaniers ? En fonction de la réponse à cette question, il faudra opter pour une race qui a des besoins d’activité physique équivalents. En général, il est préférable d’oublier les races à la mode en ce moment, car leur énergie est trop importante. Il s’agit du Border Collie, du Berger Australien ou encore du Berger Belge Malinois.

Afin d’aider à connaitre le dynamisme des futurs propriétaires, voici quelques exemples de questions qu’il faut se poser :

– Les balades vont-elles être journalières ? Combien de temps vont-elles durer ?
– Les besoins sociaux pourront-ils être assouvis ?
Le chien aura-t-il l’opportunité de côtoyer ses congénères ?
– Les dépenses que peuvent apporter un chien (alimentation – Vétérinaire) seront-elles acceptables pour l’adoptant ?

Il faut savoir que des besoins non comblés sont toujours responsables de troubles du comportement. Dans le quotidien, les problèmes comportementaux peuvent vite devenir invivables. Il peut s’agir de destruction, d’agressivité, d’aboiement intempestif, de désobéissance, de fugue, etc. Il vaut donc mieux être sûr de pouvoir subvenir aux besoins du chien.

Chien gentil

Pelikh

3 – L’âge du chien est important pour une personne âgée

 

Si vous envisager l’adoption d’un chiot, il faudra avoir de la motivation pour son éducation, car elle demandera davantage de temps et de patience. Un chien atteint une certaine maturité vers deux ans. Il saura alors être plus calme, et ses émotions lui seront plus faciles à gérer.

L’adoption d’un chien adulte auprès d’une personne retraité a plusieurs avantages pour les personnes âgées : son caractère sera déjà établi, il n’y aura donc pas de surprise. Vous pourrez également d’ores et déjà évaluer son dynamisme et vérifier s’il est plutôt brutal ou délicat. Et enfin, vous saurez s’il a un tempérament câlin ou plutôt indépendant. Bref, vous pourrez vous assurer que le chien correspond parfaitement aux personnes avec qui il va vivre.

Vieux chien

Susan Richey

Mot de la fin :

 

Avant l’acquisition d’un chien pour une personne âgée, mieux vaut être prévoyant en désignant un membre de la famille, un ami ou encore une association qui pourra récupérer le chien au cas où il arrive quelque chose à ses maitres. Cette prévoyance est d’autant plus importante lorsque les propriétaires sont âgés.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.

 


 

Vidéo : OhMyDog

Campagne de sensibilisation de la fédération française de cardiologie pour inciter les personnes âgées à prendre un chien. Grâce à un compagnon canin, les propriétaires peuvent réduire de 36% le risque de mourir d’une maladie cardio-vasculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *