Balader son chien : Est ce indispensable ?

On entend partout le même conseil : pour bien s’occuper de son chien, il faut obligatoirement lui offrir une balade dans sa journée. Dans le principe, promener son chien est une nécessité pour son bien-être et son équilibre, mais parfois, la réalité peut être différente. Dans cet article, nous verrons les circonstances qui peuvent faire qu’un chien peut être dispensé de promenade.

Balade de chien

©wouf wouf

Balader son chien : Tous les chiens ont-ils besoin d’être promenés ?

Balader les chiots :

Il faut tout d’abord s’adapter à l’âge de l’animal. Lorsqu’il s’agit d’un chiot, les promenades devront être de courte durée. Des sorties de 15 à 30 minutes sont amplement suffisantes, la brièveté des balades d’un chiot a pour cause la fragilité de ses articulations en pleine croissance, ainsi que sa faible endurance qui ne lui permet pas encore de parcourir plusieurs kilomètres d’affilés.

Sortir un chiot à l’extérieur est important afin de lui faire découvrir des environnements diversifiés et ainsi accroître sa socialisation. Toutefois, si le chiot est vraiment jeune et peu sûr de lui lorsqu’il est dehors, la découverte du jardin pourra s’avérer suffisante pour lui. Il faudra alors rassurer son chien dans un environnement qu’il connaît déjà avant de lui en montrer un autre. Dans tous les cas, le maître-mot pour les promenades du chiot, c’est de s’adapter et d’être attentif à son état émotionnel. S’il est suffisamment à l’aise, alors il est possible de l’emmener partout avec soi.

Ballade de chiens

Balader les chiens adultes :

Pour les chiens adultes, la règle est la même que pour les chiots, il faut s’adapter à leurs émotions. Si un chien est trop apeuré vis-à-vis de son environnement, les promenades ne sont pas forcément une nécessité pour lui. On sait que balader son chien est utile pour le fatiguer mais les promenades servent également à l’apaiser. Un chien qui est trop stressé en se baladant pourrait développer des troubles anxieux. Dans ce contexte il est donc préférable de les éviter. De la même manière, si au cours du parcours certaines zones sont trop anxiogènes pour le chien, comme le passage devant le portail d’un chien agressif par exemple, il est préférable de changer de lieu de balade.

©Lukas-Gojda

En revanche, pour les chiens adultes bien dans leurs pattes, une balade d’au moins trente minutes par jour en libre ou semi-liberté est favorable à leur épanouissement. De cette manière, le chien pourra se dépenser physiquement, et se sentir plus serein. Néanmoins, il faut adapter la durée de cette promenade à l’énergie du chien. Par exemple, les Bouledogues, les Shih-Tzu ou encore les Pékinois font partie des races les moins endurantes. Une petite balade sera suffisante. A l’inverse, des races plus sportives comme les Malinois, les Huskys ou encore les Borders Collies ne se satisferont pas de petites balades. Ces dernières devront donc être plus conséquentes. Ces balades pourront durer plusieurs heures consécutives afin d’apporter satisfaction à ces chiens très énergique.

balade wouf wouf

@Wouf Wouf

Un chien sans balade est-il malheureux ?

La plupart des chiens s’adaptent parfaitement à la vie que leur offre leur maître. Bien que pour la plupart des chiens les balades ne sont pas journalières, ils ne montrent aucun signe d’ennui ou d’un quelconque mal-être. Le fait d’être promené uniquement les week-ends semble leur convenir. Pour savoir si un chien a besoin d’être promené quotidiennement, il faut s’assurer que celui-ci ne présente pas de comportements gênants. Beaucoup de problèmes de comportement apparaissent car le chien manque d’activité ou parce qu’il s’ennuie. C’est alors que la promenade apportera une aide précieuse dans la rééducation du chien. Par exemple, les destructions, les aboiements intempestifs ou l’excitation peuvent diminuer seulement grâce à la promenade. Il faut donc être attentif et s’adapter aux besoins du chien. Si le chien est en demande de promenade, lui offrir ces moments pour assurer son épanouissement et son équilibre.

wouf wouf

©Yastremska

Mot de la fin :

Les chiens sportifs ont souvent une forte demande d’activité physique, et la balade est un bon moyen de les fatiguer. Néanmoins, il convient d’être attentif à ne pas leur offrir seulement cette solution pour canaliser leur énergie. Avec ce tempérament énergique, le chien devient plus endurant et performant avec des balades allongées. Il convient donc de leur apporter des activités intellectuelles et olfactives pour leur permettre de se fatiguer plus calmement.

Écrit par Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Vidéo :

2 réponses à “Balader son chien : Est ce indispensable ?”

  1. Mathias Favre dit :

    Une approche intéressante de la balade 🙂 .
    Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris votre mot de la fin. Vous dites qu’il ne faut pas se contenter de la balade pour fatiguer les chiens énergiques car ils deviennent de plus en plus endurant et que les balades nécessaires seront donc de plus en plus longue, c’est ça ?

    • Alexis dit :

      Oui c’est exactement cela ;). Il ne faut pas seulement compter sur la promenade pour canaliser l’énergie de votre chien car cela risque d’avoir l’effet contraire. Votre chien risque d’être encore plus excité les jours ou il ne sera pas baladé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *