Éducation du chiot : Que faut il lui apprendre ?

Vous venez ou vous allez prochainement accueillir un chiot et votre souhait est de partir sur de bonnes bases. L’éducation du chiot est indispensable afin que vous puissiez vivre une vie agréable ensemble. Voici les points les plus importants à connaitre.

chiot Bouledogue anglais

©John-McAllister

Les étapes de l’éducation d’un chiot ?

1 – Développer une complicité :

C’est un des points les plus importants dans l’éducation du chiot. La force de votre lien permettra une meilleure écoute de la part de votre chiot. Par conséquent vous devez devenir les meilleurs amis du monde, pour y arriver, il existe plusieurs possibilités :

  • Partager des activités : promenades, jeux, etc…
  • Eduquer votre chiot : grâce à l’utilisation d’une méthode positive, il sera heureux de vous écouter.
  • Connaitre les signaux d’apaisement : nécessaire afin de mieux comprendre votre chiot, et de pouvoir vous adaptez à ses émotions. S’il se sent compris, il aura d’avantage confiance en vous.

Éducation du chiot

2 – Apprendre à votre chiot ce qu’il n’est pas autorisé à faire :

Votre chiot doit connaitre et apprendre les limites, voici comment procéder :

  • Bannissez toute dispute : votre chiot ne comprendra sans doute pas la raison de votre désaccord, et surtout, votre lien s’en trouvera dégradé.
  • À chaque mauvais comportement, détournez son attention ou apprenez-lui un comportement de remplacement.

Exemple d’éducation du chiot: Un chiot qui mordille les pieds de chaise, offrez-lui quelque chose à mâchouiller (jouet, oreille de cochon, kong, etc…)

chiot éducation golden

©soloway

  • Choisissez un mot pour chaque situation.

Exemple : Le chiot vous saute dessus, indiquez-lui le mot « descend », dès qu’il a les 4 pattes au sol, félicitez-le. Ainsi il apprendra qu’être par terre est payant.

  • Lorsqu’un comportement est inadapté,vous pouvez l’ignorer, sachez que l’ignorance est la meilleure punition. Bien souvent, le chiot propose un comportement pour avoir de l’attention, s’il la trouve, il réitérera car il se sentira récompensé.

Exemple : Un chiot qui jappe ou couine pour avoir de l’attention, et que son maitre le dispute, même si c’est négatif, il recevra l’intérêt souhaité. Si vous ignorez ce comportement, votre chiot comprendra qu’il n’est plus productif, il arrêtera donc ses agissements.

  • Le « non », ce mot est à éviter car il n’est pas éducatif, il ne propose pas de comportement de remplacement.
Chiot jack russel

©Tatjana Zavjalova

3 – Éducation du chiot à socialiser :

Il existe plusieurs façon de socialiser son chiot :

  • La socialisation à l’environnement :

Il est important d’aider votre chiot à s’adapter à n’importe quels milieux. Ainsi, en fonction de la sensibilité de votre animal, faites-lui découvrir très régulièrement des lieux plus ou moins animés (centre de village, centre ville, marché, etc….).

Cette étape est cruciale, surtout avant ses 6 mois.

  • La socialisation congénère :

Pour avoir un chiot bien codé, c’est-à-dire, qui sait parfaitement correspondre avec les autres chiens, il est nécessaire qu’il ait régulièrement des rencontres. Soyez attentif à choisir des sujets bien dans leurs pattes, et évitez les chiens trop brutes ou agressifs.

Si vous sentez que la tension monte trop, intervenez avant que ça dégénère, et demandez un retour au calme. Malheureusement, en France, les chiens sont souvent désocialisés car leurs propriétaires ne prennent pas suffisamment le temps d’offrir une socialisation adaptée, c’est la 1ère cause des nombreux cas de chiens agressifs avec leurs semblables.

éducation chiot Husky

©Anurak-Ponapatimet

  • La socialisation aux humains :

Pour une bonne éducation du chiot il doit rencontrer de nouvelles personnes différentes aussi régulièrement que possible (enfant, personne âgé, personne handicapé, etc…).

  • La socialisation aux autres animaux :

Faites rencontrer à votre chiot le plus d’animaux possible (chat, poule, chèvre, chevaux, etc…), afin qu’il les accepte  avec facilité, aussi pour éviter une forte prédation ou trop d’agressivité.

Pour finir :

Vous l’aurez compris, les 3 points essentiels pour l’éducation du chiot sont :

  • Le lien que vous créerez ensemble
  • Sa socialisation aux autres et à l’environnement.
  • Lui apprendre les limites

Tout ce que votre chiot vivra avant ses 6 mois aura une influence sur sa vie future, on appelle ça son « disque dur » car c’est le moment de sa vie la plus importante.

Ecrit par – Romy Crétiaux – Éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin.


Liens Utiles : 

Une réponse à “Éducation du chiot : Que faut il lui apprendre ?”

  1. […] Éducation du chiot : Que faut il lui apprendre ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *