Chien qui aboie dans la rue : Que faire ?

Un chien qui aboie sur tout et tout le monde dans la rue, sans que l’on sache vraiment pourquoi. Pour leur propriétaire, les sorties peuvent devenir un vrai calvaire.

chien qui aboie en groupe

©Eric-Isselee

Comment gérer un chien qui aboie dans la rue ?

Quelles sont les raisons de ces aboiements :

Souvent un chien qui aboie afin d’éloigner la cause de sa crainte. Les origines de ses peurs peuvent être multiples, et il est important de cibler ce qui déclenche les aboiements (chiens, autres animaux, gens, bruit, vélo, joggueur, etc…). Un chien qui aboie ne fait pas sans raisons. Ces aboiements peuvent être dus à :

  • Une mauvaise socialisation:

Un chiot qui n’a pas suffisamment été socialisé pourrait se sentir mal à l’aise et utiliser l’aboiement en défense de tout ce qui l’impressionne.

  • La frustration

Un chien qui aboie parce qu’il ne côtoie pas suffisamment ses congénères peut être une raison à prendre en compte. Il peut se mettre à aboyer lorsqu’il croise un autre chien dans la rue, ou lorsqu’il en voit d’autres ou des personnes en train de jouer et qu’il souhaiterait les rejoindre.

  • La peur

Un chien qui aboie parce qu’il a vécu une mauvaise expérience. Ce chien pourrait japper s’il se retrouve dans les mêmes circonstances, ou s’il croise le sujet de cette épreuve (chien qui l’a attaqué, personne ressemblant à son maltraitant, etc…).

  • De l’insécurité

Si le maitre manque de confiance en lui, il peut transmettre cette insécurité, et le chien réagit ainsi pour se défendre.

Labrador chiot qui aboie

Comment régler le comportement ?

Plusieurs étapes seront nécessaires afin que ses problème d’aboiements s’améliore. Pour un chien qui aboie de façon récurrente, la patience sera indispensable, surtout si le comportement est ancré depuis longtemps.

Étape 1 : Renforcer l’éducation et l’écoute du chien.
Un chien qui a une bonne obéissance est plus facile à contrôler. En fait, il faut  reprendre l’éducation de base de façon positive.

Étape 2 : Accroitre votre lien afin de rassurer un chien qui aboie trop souvent.
Un lien solide permettra d’avoir une meilleure confiance mutuelle. Afin de l’améliorer, partagez le plus de chose possible ensemble (activités, câlins, attention, etc…).

Étape 3 : Lui apprendre le « tu laisses »
Aussi appelé « pas toucher », cet ordre demande au chien de se détourner de ce qui l’intéresse, ça peut être de dévier son regard d’un chat, d’un chien, d’une personne, d’un cheval, d’un cycliste, etc….

Chien qui aboie

©burnel1

Comment lui apprendre :

Allez dans un espace ouvert (parking, jardin, etc…) car un chien qui aboie doit être à l’abri des distractions. Votre chien doit être en laisse. Disposez au sol un objet qui intéresse fortement votre chien (jouet, gamelle, friandise, etc…).

Ensuite, tout en continuant à marcher, passez près de l’objet, et lorsque votre chien se focalise dessus, dites-lui « tu laisses », jusqu’à ce qu’il s’en détourne, puis félicitez avec une friandise. Réitérez plusieurs fois mais sans qu’il puisse atteindre l’objet. L’exercice ne doit pas dépasser 10/15 minutes d’entrainement.

Finissez toujours sur du positif.

Par la suite, utilisez cet ordre dans votre quotidien, et pensez à utiliser une friandise suffisamment appétente, car le chien ne se détournera pas si ça ne vaut pas le coup. Tant que le chien ne dévie pas son regard de l’objet, continuez à lui dire l’ordre et attendez toujours qu’il tourne la tête vers vous, puis félicitez-le.

Étape 4 : Appliquez l’exercice dans des endroits plus stimulants

Ainsi, il est important de ne pas aller trop vite, adaptez-vous à la sensibilité de votre chien, en gardant suffisamment de distance avec ce qui déclenche les aboiements. Ainsi, un chien qui aboie trop souvent doit être détourner de la cause de ces aboiements.

Le but est d’arriver rapidement à ce qu’il se détourne, et de diminuer la distance avec le temps.

Chiens agressifs

Mot de la fin :

Si malgré ces conseils votre chien qui aboie n’améliore pas son comportement ou s’il a une trop forte agressivité, je vous conseille de faire appel à un éducateur-comportementaliste professionnel. Consultez aussi notre article : Comment réagir face aux aboiements ?

Ecrit par Romy Crétiaux – éducatrice-comportementaliste canin chez L’Essentiel canin –

Lien utile

Retrouvez un autre article sur l’aboiement du chien 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *