Propreté du chien : Comment lui apprendre ?

La propreté du chien est indispensable afin de pouvoir socialiser son chien. Le chien est le seul animal sur terre qui ne peut pas faire ses besoins à sa guise, il est par conséquent dans l’obligation de compter sur son propriétaire pour le sortir. Les autres animaux n’ont pas cette contrainte : l’humain a des toilettes, le lapin à sa cage, le chat à sa litière, le cheval à son boxe, etc…

Nous savons à quel point devoir se retenir n’a rien d’agréable, alors imaginez ce que peuvent vivre nos chiens…

propreté du chien Wouf Wouf

La propreté du chiot et du chien adulte 

La propreté du chiot :

Lorsque le chiot arrive chez vous à 2-3 mois, il n’est pas encore capable physiologiquement d’être propre, sa vessie n’étant pas encore parfaitement finie.

La meilleure solution pour qu’il soit propre le plus rapidement possible est : L’ANTICIPATION.

C’est-à-dire, il faut sortir le chiot :

  • Toutes les 2 heures (pour certains chiots toutes les heures)
  • Après chaque repas
  • Après chaque arrêt de jeux
  • Lorsqu’il se réveille
  • Une fois au milieu de la nuit

Dès qu’il fait ses besoins à l’extérieur, félicitez –le, explosez de joie, soyez expressif car il n’a pas encore appris à bien vous connaitre. Vous pouvez aussi utiliser la friandise comme récompense. Surtout, ne le disputez jamais s’il fait à la maison, même dans le cas où vous le prenez sur le fait, vous risqueriez de dégrader  votre relation et de lui apprendre à avoir peur de vous.

Propreté du chien punition

©olimpic

Un chiot n’est pas capable de se retenir avant ses 5-7 mois, le fait d’être disputé pourrait occasionner des troubles du comportement comme la coprophagie (manger ses excréments), afin de cacher ses crottes. Obtenir la propreté avec un chiot demande de la patience, par conséquent s’il fait pipi devant vous, amenez le juste dehors calmement.

propreté du chiot

©Christian Mueller

La propreté du chien adulte : 

Un chien adulte n’a pas forcement appris de la bonne manière la propreté dans la maison. Vous devez  donc reprendre les mêmes étapes qu’avec un chiot :

  • Sorties régulières.
  • Félicitations lors des besoins à l’extérieur.
  • Etc…

Par contre, si votre chien devient malpropre du jour au lendemain, sans raison apparente, consultez rapidement le vétérinaire, afin d’écarter tout problème de santé (infection urinaire, vieillesse, etc…).

Si la malpropreté est apparue suite à un déménagement, soyez patient, votre chien a peut être subi beaucoup de stresse dû au changement. Aussi, vous pouvez l’aider avec des médicaments naturels qui l’aideront à diminuer son stresse et lui réapprendre la propreté du chien (fleurs de Bach, homéopathie, etc…).

Si au bout de quelques semaines, il n’y a toujours pas d’amélioration, consultez le vétérinaire, et un comportementaliste canin.

Chien qui fait ses besoins

©Granev Sergey

Le marquage urinaire :

Le marquage urinaire consiste à déposer quelques gouttes d’urine dans son environnement et  fait aussi partie de la malpropreté.

Ce marquage est un mode de communication entre chiens, ils font ainsi passer leur message, ceux-ci peuvent avoir plusieurs significations :

  • Par manque d’assurance : Il marque son odeur afin d’être plus serein.
  • Pour prévenir ses congénères qu’il est passé par là.
  • Afin d’attirer les femelles ou les mâles pour la reproduction.
  • Pour éloigner ses congénères.
  • Etc…

C’est un problème de propreté du chien très contraignant, voici comment régler ce problème :

  • Vider la vessie de votre chien en le sortant régulièrement.
  • S’il se trouve dans un nouvel environnement (chez des amis, à l’hôtel, etc…) : Laissez-le attacher pendant 15min, afin qu’il s’imprègne du lieu et se sente plus rassuré.
  • Utilisez un slip ou un bandeau pour chien mâle. De cette manière, le chien s’apercevra ainsi de l’inefficacité de son action de marquer, et son comportement s’éteindra.

propreté du chien

Le plus :

La 1ère règle pour régler un problème de propreté du chien est de le sortir le plus régulièrement possible. Si vous vous absentez durant trop longtemps, prévoyez qu’un membre de la famille, un ami ou un dog-sitter vienne sortir votre chien.

Ecrit par Romy Crétiaux – éducatrice-comportementaliste canin –

Liens :
Un chiot à la maison 
Propreté : 7 erreurs à bannir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *